Querido VG Z, Coros et Just A Dream, champions du monde à Lanaken

Les championnats du monde FEI/WBFSH des jeunes chevaux de Lanaken ont rendu leur verdict avec une domination des cavaliers allemands qui remportent les trois titres. Querido VG Z avec Christian Ahlmann, Coros monté par Philipp Weishaupt et Just A Dream associé à Harm Lahde sont les champions 2021. Le Selle Français Etundel de Marocy monte sur la troisième marche du podium dans les sept ans.



Querido VG Z à domicile

article-block1

Querido VG Z et Christian Ahlmann

© Sportfot

Chez les cinq ans, seize des cinquante-cinq partants ont réussi le sans-faute qualificatif pour le barrage, dont deux produits de Dominator 2000 Z et de Kannan. Une faute pour Pierre Imbert et Gandor du Fief (Upsilon x Corland), alors que Bérenger Oudin, qui avait dû déclarer forfait avec Gracekennedy du Lavoir (Cap Kennedy x Landor S), écope de seize points sur Georges de Chamant (Kannan x Gentleman IV). Seul Français au barrage, Valentin Pacaud a tenté crânement sa chance avec Gattaca de Vains (Kannan x Dollar dela Pierre) et réalise un bon chrono, malheureusement entaché de deux fautes pour la douzième place. Ils sont trois à avoir réussi le double sans-faute et l’Allemand Christian Ahlmann a fait de nouveau une démonstration de sa science des tournants et de la vitesse. Avec l’étalon du Haras Zangersheide, Querido VG Z, un BWP fils de son crack Dominator 2000 Z et d’une mère par Chellano, il devance de près de deux secondes le Belge Arnaud Gaublomme sur le hongre BWP Quabriolet van het Bildeken (Anakin van Schuttershof x Burggraaf), suivi à plus de trois secondes par la Néerlandaise Nicole Eggens et la jument KWPN Loharna-P (Carrera VDL x Burggraaf).

 Résultats complets des cinq ans, CLIQUER ICI



Coros champion des six ans

article-block3

Coros et Philipp Weishaupt

© Sportfot

Dans la catégorie des six ans, ils sont onze sur les quarante engagés à s’être retrouvés pour la confrontation au chronomètre. Dans la manche initiale, Audrey Paris est éliminée avec Firefox Champlong (Quite Capitol x Arioso du Theillet), alors que Flambusard d’Albain (Cornet Obolensky x Kannan) et Alexis Bouillot sont privés de barrage pour une faute. Un barrage où l’on retrouvait Jonathan de Chabrol et Fancy de Kergane (Berdenn de Kergane x Cor de Hus), deuxièmes de la première qualificative, mais qui commettent deux fautes pour la neuvième place.
Six couples sont parvenus à réitérer le sans-faute et les chevaux Westfaliens font le doublé avec la victoire pour l’étalon Coros (Cornet Obolensky x Arpeggio) monté par l’Allemand Philipp Weishaupt, qui devance sa compatriote Angelique Rüsen, cavalière de l’écurie Christian Ahlmann, et son hongre Crowny NW (Crown Z x Pontifex). La Belge Virginie Thonon monte sur la troisième marche du podium avec la jument BWP Parequita VH (Jamal vd Heffinck x Cumano).

 Résultats complets des six ans, CLIQUER ICI



Juste un rêve pour Harm Lahde

article-block5

Just A Dream et Harm Lahde

© Sportfot

Les chevaux de sept ans clôturaient ces championnats du monde et seulement quatre des quarante-et-un partants sont sortis sans pénalité de la manche initiale, trois couples étant privés de barrage pour du temps dépassé. Deux cavaliers français étaient au départ de cette finale, Charlotte Spaas Levallois abandonne avec Ecuador de Beaufour (Nonstop x Diamant de Semilly), alors que Jonathan Chabrol et Eothymm de Kergane (Quinoto Bois Margot x Campo Flamingo Z) sortent de piste avec neuf points. L’Italien Antonio Campanelli ouvrait le barrage avec Divina, une jument Selle Italienne dont le père est inconnu et qui a pour grand-père maternel Baloubet du Rouet. Le couple faute d’entrée sur le premier obstacle et fait rapidement tomber une deuxième barre, ce qui les privera de podium. Le Belge Dominique Hendrickx montait le hongre Selle Français Etundel de Marocy (Diamant de Semilly x President), né dans le Nord chez Pascal Morelle. Auteurs d’un bon chrono, ils échouent sur l’avant-dernier obstacle, ce qui leur vaudra la médaille de bronze. L’Allemand Harm Lahde sera le premier à réussir à venir à bout de ce barrage sans-faute avec la jument KWPN Just A Dream (VDL Zirocco Blue x Carano), dans un excellent chronomètre. Et le rêve deviendra réalité pour l’Allemand, puisque le dernier concurrent, le Belge Gille Thomas, manquera un tournant avec la jument KWPN J. Comghorla van Beek (Comme Il Faut x Padinus). Sans-faute, le couple monte sur la deuxième marche du podium.

 Résultats complets des sept ans, CLIQUER ICI