Et pour Paris 2024, on fait quoi?

Paris 2024, c’est déjà demain. Sur la page d’accueil du site internet du Comité d’organisation, le compte-à-rebours égraine les jours qui filent jusqu’à la cérémonie d’ouverture, le vendredi 26 juillet 2024. Fin octobre, la barre symbolique des 1000 jours sera franchie. L’urgence est là, y compris pour les sports équestres.



La flamme des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo s’est éteinte il y a à peine plus d’un mois. Le bilan tricolore lors des JO, avec trente-trois médailles contre quarante espérées et une huitième place au classement des nations, a mis en lumière le retard pris par la France par rapport aux autres grandes nations sportives. Les derniers jours, il est vrai, ce piètre résultat a été éclipsé par l’inespérée razzia des sports collectifs. Le bilan s’est avéré meilleur aux Jeux paralympiques avec cinquante-quatre médailles, mais cette moisson n’a pas empêché un recul de la douze à la quinzième place des nations...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe