Olivier Robert et Velvote des Aubiers font entonner le Marseillaise à Šamorín

Olivier Robert et Velvote des Aubiers ont remporté ce soir leur première victoire à 1,50m au terme de la deuxième journée de compétition du CSI 5* de Šamorín, dernière étape du Longines Global Champions Tour. Le Girondin et sa fille de Jaguar Mail ont dominé un barrage à quatorze grâce notamment à une option décisive prise dès la première ligne. La classe!



Sous les lumières vives du spectaculaire manège de la X-Bionic Sphere, à Šamorín en Slovaquie, au terme de l’épreuve à barrage à 1,50m qui a ponctué une nouvelle journée de compétition, Olivier Robert a remporté ce soir sa deuxième victoire en une semaine, après celle décrochée vendredi dernier dans une Spéciale en Deux Phases à 1,45m. Ce faisant, il a confirmé sa très bonne forme avant les ultimes étapes de la saison régulière du Longines Global Champions Tour (LGCT) et de sa Ligue, programmées demain. Comme vendredi dernier, le Girondin s’est imposé en selle sur Velvote des Aubiers, une jument de douze ans qu’il monte depuis début août et qui s’est aussi classée deuxième d’une épreuve similaire dimanche dernier. Au terme d’un barrage à quatorze, le quadragénaire et la fille du superbe Jaguar Mail et d’une mère par le Pur-sang Duc de Fercé ont signé le plus rapide des sept doubles sans-faute, devançant de moins d’une seconde le Néerlandais Bart Bles, le Brésilien Marlon Módolo Zanotelli, l’Allemand Christian Ahlmann et la Suédoise Malin Baryard-Johnsson, classés dans cet ordre avec Kriskras DV, Luigi d’Éclipse, déjà brillant hier, Solid Gold Z et El Barone 111.

“Bosty m’a beaucoup aidé ce soir car au début, je ne voulais pas tenter d’aborder en sept foulées la ligne entre les deux premiers obstacles et il m’a dit que c’était vraiment possible pour Velvote. Je crois que c’est grâce à cela que l’épreuve a tourné en ma faveur”, s’est ravi Olivier, décidément excellent cette saison sur ce circuit d’élite. “Cette jument est comme une Pur-sang (son pedigree comporte 73% de sang Ps, ndlr), fantastique et rapide”, a-t-il poursuivi, saluant les qualités de celle qui fut longtemps montée par Thibault Pomares, avec à la clé quelques classements à 1,50m, après avoir offert à son propriétaire, Daniel Faille, le titre de champion de France Amateur Élite, à l’occasion de GRANDPRIX Classic, en 2016 à Fontainebleau. “Demain est un jour très important. J’aimerais bien rester sur le podium du LGCT mais demain est un autre jour…” D’un point de vue arithmétique, la situation ne dépend que de sa performance, la victoire devant se jouer entre le Britannique Ben Maher et le Suédois Peder Fredricson.



Ce fut une belle journée de sport, disputée dans une atmosphère électrique. Le public a applaudi Olivier lorsqu’il est revenu dans l’arène pour la remise des prix, suivi de Bart Bles sur Kriskras DV en et Marlon Módolo Zanotelli sur Luigi d’Éclipse. Le parcours d’Uliano Vezzani a provoqué pas moins de sept abandons, dont ceux du Britannique Scott Brash, du Belge Jos Verlooy et de l’Allemand Philipp Weishaupt. Pour autant, quatorze couples ont réussi à se qualifier pour le barrage. Olivier a été le seul Français qualifié pour le barrage. De bon conseil pour lui, Roger-Yves Bost a concédé neuf points sur Cassius Clay VDV.

Demain, la qualificative pour le Grand Prix débutera à 16h15, suivie de l’épreuve reine, à partir de 20h.

Les résultats de l’épreuve à barrage à 1,50m