Val-Carr Ortolan, l'illusioniste de la matière

Faits de papier et de fils de fer, ils incarnent à la fois une ferme solidité et une légèreté inconditionnelle. Une singularité qui a permis à Valérie Carr-Ortolan, de son nom d’artiste Val Carr-Ortolan, d’accéder à la notoriété grâce aux chevaux qu’elle crée de ses propres mains. Véritable illusionniste de la matière, l’artiste n’est pourtant pas cavalière...



1965. C’est dans la chaleur équatoriale du Gabon, en Afrique centrale, que Valérie Carr-Ortolan vient au monde; très loin des événements qui animent alors la France, comme la victoire de France Gall et son titre “Poupée de cire, poupée de son” à l’Eurovision, la sortie du film “Le Corniaud”, l’arrivée de la mini-jupe et l’élection à la présidence du général Charles de Gaulle. La petite fille passe donc les premières années de sa vie dans cette ancienne colonie française, alors indépendante depuis cinq ans seulement, comme la grande majorité des colonies françaises d’Afrique subsaharienne. “Je ...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe