Conor Swail s’offre une place au patrimoine mondial du saut d’obstacles

Conor Swail a beau concourir sous le drapeau irlandais, son nom fera bientôt partie des murs des concours nord-américains tant il y règne! À San Miguel de Allende, au Mexique, cavaliers et passionnés se sont donné rendez-vous pour un CSI 5* au décor assez différent du CHI Longines d’Equita Lyon. Une fois de plus, Conor Swail a fait résonner son hymne dans l’épreuve majeure du jour, cotée à 1,50m. Le jeune quinquagénaire a devancé un autre homme en forme, l’Israélien Daniel Bluman.



Même lorsqu’il n’est pas aux côtés de son petit prodige Vital Chance, Conor Swail accapare tout de même les podiums et honneurs. Aujourd’hui, au CSI 5* de San Miguel de Allende, ville mexicaine classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Irlandais s’est une nouvelle fois imposé dans une épreuve à 1,50m. Après un premier tour sans pénalité, le quinquagénaire a déroulé un barrage fluide aux rênes de son petit mais habile Count me in (Han, Count Grannus x Sherlock Holmes). Serrant les virages sans pour autant mettre son hongre de quatorze ans trop à l’effort, il a franchi les cellules sans pénalité avec un chronomètre de 38’’34. Le beau bai brun avait déjà gagné deux épreuves à 1,50m lors des CSI 5* de Calgary, début septembre. Quant à Conor Swail, après ses succès dans les Grands Prix CSI 4*-W de Langley et Sacramento aux côtés de Vital Chance, il s’est tout simplement offert sa dix-huitième victoire depuis le début de l’année!



Tout aussi compétitif bien que moins souvent victorieux que l’Irlandais, Daniel Bluman s’est encore invité sur le podium d’une épreuve, se classent cette fois-ci deuxième! Sur la belle piste en herbe mexicaine, l’Israélien a déroulé un superbe barrage, perdant juste un peu de temps lors de son premier virage, associé à Ubiluc (Meckl, Ubiko x Lucian), un étalon de neuf ans à la technique parfaite. Avec un chronomètre de 39’’68, il a ajouté une nouvelle belle performance à son palmarès, quelques semaines après avoir remporté le Grand Prix CSI 5* de Rockwood. L’Allemande Jana Wargers, trente ans seulement, a complété le trio de tête. Associée à Limbridge (Holst, Limbus x Cambridge), un étalon de douze ans, elle a conclu son barrage sans pénalité avec un chronomètre de 39’’91. Le couple a réussi un superbe parcours, fluide et sans accroc, à en faire pâlir les plus grands techniciens de ce sport. Ensemble, en septembre, ils avaient déjà pris la troisième place d’une épreuve à 1,60m au CHIO d’Aix-la-Chapelle, remportée par… Nicolas Delmotte!



Le Mexicain Andres Azcarraga Rivera Torres s’est offert une belle quatrième place aux rênes de Contendros 2 (Han, Contendro I x Drosselklang II). Le couple a signé un double sans-faute en 40’’33. Il a ainsi devancé… Conor Swail! Oui, l’Irlandais s’est offert une autre place de choix, terminant cinquième, cette fois associé à Gamble (KWPN, Vingino x Indoctro), en 41’’14. Son compatriote Shane Sweetnam s’est classé sixième après un barrage sans pénalité conclu en 41’’18 en selle sur Indra van de Oude Heihoef (BWP, Casantos x Action-Breaker). Antonio Maurer et Erynn Ballard ont complété ce classement, associés respectivement à Sandorado (Old, Sandro Boy x Chellano) et Gakhir (KWPN, Spartacus x Indorado).

Les résultats ici