“À Tokyo comme à Aix, je n’étais pas encore prêt pour gagner”, Jérôme Guéry

Quatorzièmes en individuel des Jeux olympiques de Tokyo début août, où ils se sont consolés avec une remarquable médaille de bronze par équipes, puis sixièmes du mythique Grand Prix CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle le mois suivant, Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus forment l’un des couples les plus charismatiques du circuit. Après avoir frôlé plusieurs fois le Graal, parfois victime de rebondissements de dernière minute, le numéro dix mondial dit ne pas avoir encore atteint ses objectifs et redouble de motivation pour se hisser enfin sur la première marche. À Longines Equita Lyon, le Belge de quarante et un ans s’est confié sur sa deuxième expérience olympique ainsi que sa saison indoor.



Quel bilan tirez-vous de votre saison extérieure?Je suis très content de ma saison, avec Quel Homme de Hus comme mes autres chevaux. Mon objectif principal était les Jeux olympiques, que j’avais ciblés en priorité. Tout mon programme était orienté en fonction de ces JO, et je dois dire que mon cheval avait été fantastique à chaque sortie. Le mois passé, j’étais huitième du classement mondial Longines, ce qui en dit beaucoup sur la qualité de mon année.Comment avez-vous vécu la compétition par équipes aux Jeux olympiques de Tokyo, où la Belgique a gagné le bronze?Les Jeux olympiques ont toujours été un rêve pour moi, un o...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe