Marion Vignaud et la France se sont imposées dans leur jardin palois

Le week-end dernier, les meilleurs meneurs internationaux d’attelages à un cheval étaient réunis au domaine de Sers pour le CAIO 4* des Étoiles de Pau. À l’issue des trois tests, Marion Vignaud et la France l’ont emporté. Retour sur ce beau rendez-vous de fin saison.



La compétition a démarré le jeudi par l’épreuve de dressage. L’équipe de France était composée de Marion Vignaud avec First Quality, propriété de sa meneuse, Fabrice Martin avec Lanzaro*IFCE, propriété de l’Institut français du cheval et de l’équitation, et de Claire Lefort avec Darwin de Féline, propriété de sa meneuse. Quant à Françoise Dubos, Stephan Meyson, Sophie Pougnet et Benoît Vernay, ils ont concouru en individuel. À l’issue des deux premiers jours de compétition, Marion Vignaud pointait à la deuxième place provisoire avec un score de 43,6 points, soit deux rangs devant Fabrice Martin, également auteur d’une belle performance (47,1). La France a d’ailleurs pris la tête du classement par équipes dès ce premier test.

Samedi, tous les meneurs se sont soumis au test de maniabilité. Aucun concurrent n’est alors parvenu à rentrer dans le temps de 157 secondes accordé par le jury. Claire Lefort est celle qui s’en est le plus approchée, au terme d’un magnifique parcours, et a donc remporte cette épreuve. Marion Vignaud ayant elle aussi réussi un très joli test, se classant quatrième, la France a gardé la tête du classement provisoire.

Les concurrents se sont retrouvés dimanche pour la dernière épreuve de ce CAIO 4*, le spectaculaire marathon, véritable épreuve de vitesse sur des obstacles installés en terrain varié. Claire Lefort, en très grande forme après avoir remporté la maniabilité, a enchaîné les obstacles très rapidement et sans faute, s’imposant juste devant Marion Vignaud. Mais au terme des trois tests, c’est cette dernière qui a obtenu le meilleur total, et remporté le CAIO 4*. Grâce à ses belles performances sur les deux dernières épreuves, Claire Lefort s’est classée quatrième. Ces excellents scores ont alors permis à l’équipe de France de monter sur la première marche du podium.



“Je suis vraiment contente d’avoir gagné en hommage à ma grand-mère”, Marion Vignaud

“Je suis très contente d’avoir gagné ce week-end à titre individuel ainsi qu’en équipe avec Claire et Fabrice”, s’est réjouie Marion Vignaud. “J’ai perdu ma grand-mère Renée en début de semaine. Nous étions loin, alors avec l’accord de ma famille, nous avons pris la décision que je reste ici et que je finisse la compétition. Je suis vraiment contente d’avoir gagné en son hommage. J’avais deux concurrents de taille qui étaient devant ou derrière moi selon les épreuves. Le but était de ne pas commettre d’erreurs et d’être la plus rapide possible. Le marathon était vraiment intéressant et technique avec un nouvel obstacle qui était un challenge dont je me méfiais. Ensuite, il fallait réussir à canaliser le cheval et le remettre aux ordres. First Quality est très puissant, réactif et souple. Quand on va vite, l’erreur coûte cher. Déjà l’an dernier au championnats du monde, l’obstacle 5 (où elle a commis une petite faute, ndlr) m’avait coûté très, très cher en me faisant perdre une médaille. J’avais dû m’arrêter, reculer, faire une volte… Il y a un chat noir au pied de la butte (rires). Tout cela me fait plaisir pour l’équipe, pour les gens qui m’aident à m’entraîner et s’investissent à mes côtés: Michaël Sellier, mon groom sur le marathon qui m’aide aussi à la maniabilité, Sébastien Goyheneix  (écuyer du Cadre noir, ndlr), qui fait travailler mes chevaux au dressage depuis quatre ans. J’espère que nous serons prêts pour les Mondiaux au Haras du Pin.”



“Nous nous sommes vraiment fait plaisir”, Claire Lefort

“C’est une compétition exceptionnelle”, lance Claire Lefort. “C’est rare que l’on puisse avoir une telle piste et un tel public, donc merci à l’organisation. Nous nous sommes vraiment fait plaisir sur toutes les épreuves. Ce sont mes débuts en équipe de France, mais je suis accompagnée de deux compatriotes plus expérimentés, donc c’est le bonheur de gagner à la fin.”

“Je suis venu à Pau pour la troisième année consécutive. C’est toujours un magnifique concours”, salue Fabrice Martin. “Mon cheval et moi nous nous sommes régalés sur l’obstacle 6. Je suis très fier d’avoir fait partie des premiers meneurs à tester ce nouvel obstacle. Le complémentarité des trois attelages de l’équipe nous a permis de conserver la première place de bout en bout, ce qui est forcément une satisfaction et source de motivation pour la suite.”

“Pau est un endroit exceptionnel. Tous les meneurs sont contents d’y être et ont accompli un superbe travail”, a déclaré Félix-Marie Brasseur. “En tant qu’entraîneur et chef d’équipe ici, je ressens une grande fierté de voir le travail qu’ils ont fourni et de voir Marion et Claire briller sur le marathon aujourd’hui. Elles ont fait preuve d’une grande justesse, ce qui a permis à leurs chevaux d’être extrêmement performants. C’était très bien, c’est une belle compétition pour clôturer la saison 2021 et basculer à présent sur les stages d’hiver, pour continuer à renforcer nos potentiels en vue de la saison prochaine, avec comme objectif deux médailles aux Mondiaux du Pin en septembre.”

Les résultats

article-block6

© DR/FFE