Peder Fredricson s’impose en maître à Vérone

Peder Fredricson a signé sa douzième victoire de l’année, ce soir à Vérone, en clôture de la première journée de compétition du CSI 5*-W organisé dans le cadre du salon Fiera Cavalli. En selle sur le bouillonnant H&M Christian K, le Suédois s’est imposé à 1,55m au terme d’un barrage à seize, qui l’a notamment opposé aux Français Simon Delestre et Kevin Staut, dix et onzième sur Hermès Ryan des Hayettes et Tolède de Mescam*Harcour.



La troisième étape de la ligue d’Europe occidentale de la Coupe du monde Longines s’est ouverte ce midi à Vérone, en Italie. Après les victoires à 1,45m et et 1,50m de l’Américaine Jessica Springsteen et du Belge Olivier Philippaerts, la riche première journée de compétition de ce CSI 5*-W, disputé dans le cadre toujours festif du salon Fiera Cavalli, s’est achevé par une épreuve à barrage à 1,55m, qualificative pour le Grand Prix dominical. Ils étaient quarante-quatre au départ, pour onze places en jeu, vingt-neuf cavaliers étant pré-qualifiés. Seize couples se sont sortis sans encombre du parcours dessiné par le Transalpin Uliano Vezzani, ce qui fait beaucoup, mais on sait que la tâche n’est jamais aisée pour les chefs de piste, qui plus est le premier jour.



Pas moins de huit paires ont réitéré leur parcours sans faute au barrage, dont le Suisse Pius Schwizer, tranquille huitième sur WH Delilah, les Allemands Daniel Deusser, septième avec Jasmien van den Bisschop, Christian Kukuk, sixième avec Checker, et Christian Ahlmann, cinquième avec le jeune et prometteur Mandato van de Neerheide (BWP, Emerald van’t Ruytershof x Pommeau du Heup), neuf ans, l’Espagnol Sergio Álvarez Moya, quatrième sur l’excellent et expérimenté Alamo, le Colombien Carlos Enrique López Lizarazo, troisième sur le tout bon et très expérimenté Admara 2, et le Néerlandais Willem Greve, deuxième après avoir longtemps tenu la tête avec le jeune étalon Highway M TN (KWPN, Eldorado van de Zeshoek x Black Walter), neuf ans lui aussi.



Il a fallu attendre la toute fin de cette finale au chronomètre pour voir le plus rapide double sans-faute de l’épreuve, réussi de main de maître et dans un rythme parfait par Peder Fredricson et H&M Christian K. Loin d’être le partenaire le plus facile à manœuvrer du Suédois, le hongre KWPN de quatorze ans par Namelus R et une mère par Calvados a obéi à toutes les demandes de son brillant cavalier, qui entame son deuxième mois avec le brassard Longines accroché à la veste. Le double vice-champion olympique en titre, également médaillé de bronze individuel aux Européens Longines de Riesenbeck, n’est décidément pas numéro un mondial par hasard. Accordons une mention spéciale à un Britannique, jeune débutant en Coupe du monde, répondant au nom de John Whitaker (!), crédité du meilleur chronomètre du barrage avec le Selle Français Unick du Francport… qui a malheureusement renversé le dernier oxer du parcours réduit, finissant neuvième.



On a également compté une faute à ce stade pour Simon Delestre et Kevin Staut, dix et onzième sur Hermès Ryan des Hayettes, battu sur le vertical 10, avant-dernier obstacle, et Tolède de Mescam*Harcour, qui a fauté sur le vertical 8b, entrée du triple réduit en double. Toujours concernant la France, une faute aussi pour les deux Julien, Anquetin et Gonin, mais au tour initial, avec Blood Diamond du Pont et Valou du Lys, que l’on retrouvera dimanche. Quant à Sadri Fegaier, il a concédé quinze points avec Cadeau du Muze. À suivre demain, une Vitesse à 1,50m, une épreuve par équipes entre la Team Scuderia 1918, dont fait partie Kevin Staut, et le reste du monde, puis un nouveau Grand Prix secondaire à 1,55m.

Les résultats
Le parcours