“Il y a les champions et il y a Hermès Ryan : un crack parmi les cracks”, Simon Delestre

Hermès Ryan des Hayettes est de ces chevaux que la plupart des cavaliers ne rencontrent qu’une fois dans leur carrière. Associé à Simon Delestre depuis plus de dix ans, le fils d’Hugo Gesmeray a inscrit son nom au club des chevaux de légende et dans le coeur d’innombrables fans en s’illustrant à haut niveau depuis huit saisons déjà. Vainqueur de sept Grands Prix CSI 5* et médaillé de bronze des championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle en 2015, celui que le public surnomme notamment le “petit-génie” a ajouté une nouvelle ligne à son riche palmarès en s’imposant dimanche dans le Grand Prix Coupe du monde Longines du CSI 5*-W de Vérone. Le Lorrain évoque le chemin parcouru avec son cheval de coeur, âgé de seize ans, mais aussi son futur et ses successeurs.



Pouvez-vous revenir sur votre victoire dans le Grand Prix Coupe du monde du CSI 5*-W de Vérone? Comment avez-vous trouvé Hermès Ryan des Hayettes (SF, Hugo Gesmeray x Ryon d’Anzex)?J’ai emmené Ryan à Lyon avec pour objectif de ne pas le faire participer aux plus grosses épreuves, cela m’a servi de préparation pour Vérone. Lorsqu’il a trois ou quatre semaines de pause, comme ça a été le cas avant Lyon, cela permet de le remettre en route afin de le préparer à sauter de plus gros parcours la semaine suivante. C’est la préparation qui lui convient le mieux. Il a été superbe à Lyon, a bien sauté le premier jour et a remporté son &eac...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe