Après le Guanajuato, Count Me In et Conor Swail conquièrent le Nuevo León

Qu’importent l’endroit et la monture, Conor Swail allonge un peu plus son palmarès à chacune de ses sorties. Hier, dans l’épreuve majeure du CSI 5* de Monterrey, au Mexique, l’Irlandais a encore renforcé sa domination sur le continent Nord-américain en s’imposant aux rênes de Count Me In. Il y deux semaines, le couple avait déjà ravi une épreuve similaire au CSI 5* de San Miguel de Allende. D’un cheveu, il a devancé au barrage l’Allemande Jana Wargers, associée à Limbridge. Le Canadien Sam Walker s’est octroyé la troisième place.



Depuis quelques mois, Conor Swail ne rate – presque – rien. Il est devenu l’un des grands favoris des concours nord-américains. Lorsqu’il ne brille pas avec son Selle Français Vital Chance*de la Roque (Diamant de Semilly x Rivage du Poncel), vainqueur de cinq Grands Prix cette année, ou les tout bons Gamble (KWPN, Vingino x Indoctro), né Gino, et Theo 160 (Holst, Christian 25 x Calando IV), l’Irlandais s’illustre avec l’excellent hongre de quatorze ans, Count Me In (Han, Count Grannus x Sherlock Holmes). Hier, sur la grande piste en herbe du CSI 5* de Monterrey, disputé dans les installations du haras La Silla, fondé par Alfonso Romo, le couple s’est une nouvelle fois imposé. Après un premier tour réalisé tout en facilité, la paire a tiré son épingle du jeu au barrage. Lancée à vive allure sur ce parcours réduit, elle n’a eu qu’à serrer ses virages, avalant les obstacles un par un, pour finalement couper les cellules en 39’’75. Il s’agit de leur cinquième victoire depuis leur association, fin juillet 2021!  
Ayant seulement concédé trois centièmes de seconde au lauréat, Jana Wargers a dû se contenter de la deuxième place de cette épreuve. Aux rênes de son bel étalon Limbridge (Holst, Limbus x Cambridge), l’Allemande a signé un barrage rapide et sans pénalité. Après un premier tour tout en finesse et sans fausse note, l’amazone a encore usé de tout son talent et de sa belle équitation au barrage. Profitant de la grande amplitude de son Holsteiner, elle n’a eu qu’à serrer ses courbes pour accrocher cette deuxième place. Il y a deux semaines, le duo s’était déjà classé troisième d’une épreuve à barrage à 1,50m au CSI 5* de San Miguel de Allende, épreuve remportée par… Conor Swail et Count Me In!
Après un premier tour quelque peu sportif aux rênes de sa bouillonnante Evita (KWPN, Canturano x Farmer), ancienne monture du Suisse Steve Guerdat, le Canadien Sam Walker a bouclé un barrage sans accroc en 39’’82, synonyme de troisième place. Au barrage, seules quelques foulées rajoutées, notamment dans la ligne menant du numéro 5 au 6 puis à l’abord du triple désormais transformé en double, ont privé le couple d’un meilleur classement. Régulièrement appelé aux remises des prix depuis le début de l’année, il s’était déjà imposé dans deux épreuves à 1,45m, il y a quinze jours au CSI 5* de… San Miguel de Allende.



Quarante-sept partants mais vingt et un barragistes!

Quarante-six cavaliers se sont élancés sur la grande piste en herbe mexicaine. Si vingt et un d’entre eux ont finalement réussi à sortir sans encombre du tour initial, certains ont connu quelques difficultés. La rivière, défendue par un joli muret, a parfois posé problème, mais le juge de paix a sans doute été l’ultime effort, un double de verticaux. Malgré de jolis chandeliers fleuris, les chevaux n’ont visiblement pas apprécié cet obstacle léger placé en bout de ligne. Même constat pour le vertical numéro dix, placé juste après la rivière, qui a notamment coûté sa place au barrage au Brésilien Eduardo Menezes et Calypso des Matis (SF, Padock du Plessis).  
Parmi les qualifiés pour le barrage, le Mexicain Arturo Parada Vallejo n’est pas passé loin de la victoire mais ses quatre points n’ont pas été suffisants pour imposer son chronomètre de 39’’11. Aux rênes de Ideaal (BWP, Andiamo x Carinjo), il a pris la dixième place. Quant à son compatriote Manuel Gonzalez Dufrane, il a accroché la quatrième place en selle sur Hortensia van de Leeuwerk (BWP, Corland), grâce à un temps de 40’’46. De la cinq à la huitième place, tous les cavaliers ont bouclé un double sans-faute. La très en forme Ashlee Bond s’est classée cinquième associée à Lazy, fille BWP de l’inoubliable Hickstead, disparu il y a tout juste dix ans (40’’66). Ont suivi le Canadien Mario Deslauriers et sa toute bonne Bardolina 2 (Holst, Clarimo x Landos), sixièmes en 41’’53. Enfin, Miguel Angel Torres Hernández et Simon McArthy ont respectivement pris la sept et huitième places en selle sur Chacendra (Meckl, Chacco-Blue x Cento) et Gotcha (Holst, Stakkato x Cassini I).

Les résultats 

article-block4

Jana Wargers et Limbridge.

© Sportfot