Le travail latéral, la clé pour un corps correctement développé

Considéré comme un outil indispensable au développement musculaire et physique d’un cheval, le travail latéral est d’autant plus important pour un athlète de dressage. Permettant de faire progresser d’égale manière la souplesse, l’équilibre et la puissance d’un équidé, il doit toutefois être appréhendé avec sérieux et minutie.



Une reprise de dressage n’est autre qu’un large puzzle dont les pièces, en l’occurrence les figures de manège, seraient logiquement emboîtées, formant ici, non pas un motif reconnaissable, mais une chorégraphie harmonieuse. Pour optimiser sa performance, le cavalier entraîne régulièrement son cheval et dispose pour cela d’un certain nombre d’outils. Individuellement, ces exercices sont souvent une fin en soi, chacun étant susceptible de recevoir une note sur dix en compétition. Associés les uns aux autres, déclinés sous toutes les formes aux trois allures et décomposés dans toutes les attitudes, ils forment un ensemble de rouages enchevêtrés perm...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe