“J’avais cettre rage de me battre pour retrouver ma vie d’avant”, Juan Matute Guimón

Le 5 mai 2020, la vie de Juan Matute Guimón a basculé après une grave hémorragie cérébrale, qui a laissé le sympathique dresseur espagnol dans le coma pendant de longs jours, entre la vie et la mort. Depuis, avec détermination et motivation, le jeune homme de bientôt vingt-quatre ans a retrouvé le chemin de ses écuries, des terrains des concours internationaux et de la victoire! Offrant une magnifique leçon de vie, il s’est confié avec l’enthousiasme et la positivité qui le caractérisent sur cet épisode marquant de sa vie, mais aussi sur sa déception de ne pas avoir pu intégrer l’équipe hispanique pour les Jeux olympiques de Tokyo et les championnats d’Europe de Hagen, pour lesquels il a été nommé réserviste avec son fidèle Quantico.



Participer aux Jeux olympiques de Tokyo fin juillet était l’un de vos objectifs majeurs cette saison. Vous n’avez malheureusement pas été sélectionné avec Quantico (Han, Fighting Fit x Constant), ni pour les championnats d’Europe de Hagen, qui se sont tenus du 7 au 12 septembre, mais pour lesquels vous avez été nommé réserviste. Comment avez-vous vécu cela ?Je suis évidemment déçu de ne pas avoir réussi à faire partie de l’équipe espagnole aux Jeux olympiques de Tokyo (le trio était composé de Beatriz Ferrer-Salat, José Antonio Garcia Mena et Severo Jurado Lopez, ndlr). Toutefois, je vais très bien, d’autant qu’il y ...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe