Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard s’adjugent une nouvelle étape du Grand National au Mans

Avant les finales du Grand National de saut d'obstacles et de dressage, programmées du 2 au 5 décembre, le Pôle européen du cheval du Mans accueille ce week-end la dernière étape du circuit dans la deuxième discipline citée. Aujourd'hui, pas moins de vingt-deux couples se sont élancés dans le Grand Prix, finalement remporté par les champions de France Pro Élite en titre, Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard. Pour autant, tous deux ont bien failli être devancés!



Déjà vainqueurs des étapes du Grand National de Vierzon - où ils avaient aussi été sacrés champion de France Pro Élite après voir également remporté le Grand Prix Spécial - et de Saint-Lô cette saison, Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard ont remis le couvert aujourd'hui au Pôle européen du cheval du Mans, dans la Sarthe. Le cavalier de l'écurie Aulion Sellier et son fils du regretté Totilas ont présenté un Grand Prix très propre et serein, ce qui leur a permis de récolter une jolie moyenne de 71,217 %. Tous deux ont notamment réalisé une jolie ligne de changements de pied aux deux temps et une belle pirouette au galop à droite, celle-ci ayant d'ailleurs obtenu deux fois la note de huit, mais ont eu quelques difficultés avec les arrêts. À seulement dix ans, le hongre, qui n'a bien sûr pas encore atteint ses capacités maximales, notamment dans les airs les plus difficiles du rassembler, a en tout cas prouvé une nouvelle fois, s'il le fallait, qu'il avait un bel avenir devant lui.

Parmi les montures très prometteuses, il faudra aussi désormais compter sur Sertorius de Rima IFCE ! Pour le quatrième Grand Prix de sa carrière, le fils de Sandro Hit et d'une mère par Voltaire, parti en début d'épreuve, a bien failli s'imposer. En compagnie de Pauline Basquin (ex- van Landeghem), sa cavalière de toujours, qui l'avait notamment mené au titre de champion de France des sept ans en 2017 et et a également été sacrée en Pro 1 cette année avec lui, le hongre a présenté une reprise évaluée à 71,130 %, avec une qualité de passage intéressante et une très jolie pirouette à gauche, qui a récolté par trois fois la note de huit.



Charlotte Chalvignac mène un groupe de cinq couples au-dessus de 68 %

Avec Icaro das Figueiras, Charlotte Chalvignac est quant à elle montée sur la troisième marche du podium. Le Lusitanien, âgé de huit ans seulement et considéré comme très prometteur par beaucoup, notamment en raison de ses qualités pour les airs rassemblés, a montré un peu de précipitation aujourd'hui et un passage qui manquait parfois de symétrie et de régularité. Le gris a par ailleurs commis une faute dans la ligne des changements de pied au temps, et a également produit un reculer plus latéralisé que diagonalisé. Pour autant, il a une nouvelle fois démontré ses grandes qualités naturelles pour le piaffer, qui a reçu de nombreux huit, mais aussi deux huit et demi et même un neuf! Au final, la paire sacrée vice-championne de France Pro Élite à Vierzon il y a quelques mois est sortie de piste avec 69,609 %.

L'ancienne cavalière de Lights of Londonderry a mené cet après-midi un groupe de cinq couples auteurs de reprises évaluées à plus de 68 %, composé de Barbara Clément Klinger, Bernard Bosseaux, Marie Emilie Bretenoux et le Colonel Guillaume Lundy. Ceux-ci se sont ainsi classés du quatrième au septième rang aux rênes de Bolero du Coussoul, Rilkadora, Quartz of Jazz et Tempo*IFCE avec des moyennes allant de 69,304 % à 68,231%.

Résultats complets