Charlotte Chalvignac s’empare de la finale du Grand National, mais...

Ce matin, au Pôle européen du cheval du Mans, Charlotte Chalvignac a triomphé dans la finale du Grand National de dressage en déroulant la meilleure Reprise Libre en Musique. Cela n’a hélas pas suffi à la Mayennaise, accompagnée d’Icaro das Figueiras, aux rênes duquel elle avait déjà gagné le Grand Prix hier midi, qui termine deuxième du classement général du circuit avec Maxime Collard... devancées d’un seul point par l’écurie Aulion Sellier de Corentin Pottier et Camille Judet-Chéret!



article-block1

© PSV Morel/FFE

Après un premier Grand Prix hier midi, le pôle européen du cheval s’est ouvert ce matin à 9h45 par la Reprise Libre en Musique de la finale du Grand National de dressage. Arrivées au Mans avec seulement deux points de différence – cinquante et un pour l’écurie Aulion Sellier et quarante-neuf pour l’écurie Cavalcar -, les deux équipes se sont livré une belle bataille ce matin! Avant-dernière cavalière à s’élancer sur un rectangle décoré de guirlandes et de pères noël, Charlotte Chalvignac, cavalière de l’écurie Cavalcar, n’a pas laissé passer sa chance et a tout donné pour espérer l’emporter. Accompagné d’Icaro das Figueiras, avec lequel l’amazone a déjà gagné le Grand Prix hier, la Mayennaise a réalisé une très belle reprise, dévoilant une belle chorégraphie sur les airs des musiques de “Squid Game”, la fameuse série sud-coréenne qui a fait un carton sur Netflix. Malgré quelques petites irrégularités, notamment lors des changements de pied, Charlotte Chalvignac a hérité de la meilleure moyenne, soit 72.010% (voir vidéo en bas d’article).

Alors qu’elle aurait pu, aux côtés de sa coéquipière Maxime Collard, terminer en tête du classement général et remporter le circuit pour la deuxième année d’affilée, la Mayennaise a dû faire face à la rude concurrence proposée par l’écurie Aulion Sellier, représentée par Camille Judet-Chéret et Corentin Pottier. Un seul des deux pouvant disputer la Reprise Libre en Musique, ce dernier a fait preuve de galanterie et a cédé la place à sa compagne, bien rodée à sa chorégraphie. En rentrant en piste, cette dernière savait qu’elle ne pouvait pas finir après la troisième place afin de pouvoir soulever le trophée… et elle a réussi son pari! Associée à l’élégant Duke Of Swing, qui a ironiquement dansé sur des morceaux rappelant la royauté, la cavalière de Pamfou Dressage a rendu une excellente copie, réalisant de superbes allongements et piaffers notamment. Le couple a finalement hérité de 71.325%. 

Une note qui lui a permis de terminer troisième, et surtout de placer son équipe sur la première marche du podium du classement général du circuit avec soixante et un points, à un seul petit point d'écart avec l'écurie Cavalcar de Charlotte Chalvignac et Maxime Collard! Une victoire méritée au regard de la progression des deux dresseurs avec leurs montures respectives cette année.

Aux rênes de l’élégante Lovesong, Jean-Philippe Siat a terminé deuxième de cette finale. Malgré quelques fautes, notamment lors de la transition passage-trot allongé, le duo a obtenu 71.935%.

Les résultats et les vidéos ici