Un bilan en clair-obscur de l’année 2021

La Suède et la Suisse ont marqué 2021 en saut d’obstacles, tout comme la Grande-Bretagne en concours complet et bien évidemment l’Allemagne en dressage. Malgré la désillusion du saut d’obstacles à Tokyo, le bronze olympique du concours complet et quelques succès individuels en Grands Prix CSI 5* ont offert de beaux moments à l’équitation française en ce qui concerne les disciplines olympiques. Des moments rares certes, mais qui doivent permettre de se projeter sur les prochaines échéances.



Derniers jours de l’année. La période des bilans. Celles des vœux aussi, des projections sur l’année à venir. Un peu comme si, au 31 décembre, à minuit tout rond, au moment où tout le monde s’embrasse – enfin non, pas cette année… – et où fusent les traditionnels “Bonne année, plein de bonheur… et la santé surtout” sous les cotillons, quelqu’un appuyait sur un bouton reset pour effacer toute l’année passée et repartir vers des horizons que l’on imagine forcément meilleurs. Méfions-nous tout de même des “De toute façon, ça ne pourra pas être pire que cette année…&...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe