Les grooms dans l’ombre des champions d’Europe (1/2)

Le 5 septembre, André Thieme et la fantastique Chakaria se sont octroyé la médaille d’or individuelle des championnats d’Europe Longines de Riesenbeck, en Allemagne. Derrière le succès de ce couple solide et le premier grand titre de ce cavalier de quarante-six ans se cachent aussi la dévotion, l’attention et la passion de sa groom, Suzanne Schlimpert, qui oeuvre à ses côtés depuis plus de sept ans.



S'il est un métier dont on ne parle pas assez, médias comme cavaliers, organisateurs de concours et speakers, c’est bien celui de groom. Pourtant, il figure aux premières loges du sport de haut niveau. À la maison comme sur les terrains de concours, il connaît toutes les coulisses du saut d’obstacles. Il brosse, pionte, selle, nourrit, conduit et soigne les chevaux du matin au soir, permettant à ces derniers de pouvoir être dans les meilleures dispositions possibles pour atteindre la performance ultime. De fait, cette profession engage à de nombreuses heures de travail et à un dévouement total. “Quand je suis arrivée chez Kevin (Staut, ndlr), celui-ci avait encore tout à prouver, donc no...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe