À Abou Dabi, Bart Bles et Kriskras DV s’imposent de main de maître

Cet après-midi, Bart Bles a largement dominé le Grand Prix du CSI 4*-W d’Abou Dabi. Aux rênes de Kriskras DV, le Néerlandais a devancé son premier poursuivant, Abdullah Mohd Al Morri, de plus de trois secondes! Déjà deuxième de l’épreuve reine du CSI 3*-W d’Al Ain il y a dix jours, Jörg Naeve est cette fois monté sur la troisième marche du podium.



Quarante cavaliers ont pris le départ, cet après-midi, du Grand Prix en deux manches du CSI 4*-W d’Abou Dabi, aux Émirats Arabes Unis. Pour l’occasion, l’Allemand Peter Schumacher avait concocté un parcours comportant treize obstacles pour seize sauts, qui s’est avéré plutôt corsé. Au total, on a ainsi dénombré quatre abandons et deux parcours à plus de vingt-cinq pénalités, alors que huit couples sont sortis de piste avec un score compris entre douze et seize points.

Pour autant, nombreux ont également été les duos à se montrer tout à fait au niveau, puisqu’en plus des sept cavaliers ayant laissé toutes les barres sur leurs taquets, treize ont écopé de quatre points seulement. Aux rênes d’Isidoor van de Helle (BWP, Canturo x Qredo de Paulstra) et Babalou HD (WESTPH, Balous Bellini x Newcastle), les très en forme Constant Van Paesschen et David Will ont d’ailleurs fait partie de ceux-ci, et sont restés aux portes de la deuxième manche, leurs chronomètres n’étant pas assez rapides pour leur permettre de faire partie des trois athlètes pénalisés de quatre points et tout de même qualifiés pour le second acte.



Un scénario d'anthologie en deuxième manche

article-block3

© Scoopdyga

Premier à s’élancer en deuxième manche, Shane Breen et Z7 Ipswich (BWP, London ex- Carembar de Muze x Quick Star) ont corrigé le tir après leur premier parcours fautif, terminant finalement cinquièmes grâce à un sans-faute conclu en 39"08. En compagnie de Nikolaj de Music (BWP, Kannan x Nabab de Rêve) et Katia (KWPN, Emerald x Lancelot), Emanuele Gaudiano et Mouda Zeyada, ont, par contre, alourdi leur total, qu’ils ont porté à huit points, ce qui les a ainsi relégués aux huit et neuvième rangs. Pénalisé de deux points pour temps dépassé au premier tour, l’Émirati Abdullah Humaid Al Muhairi a, lui aussi, écopé de quatre points dans cette deuxième manche en selle sur Chacolu (OS, Chaccomo x Baloubet du Rouet), synonymes de septième position.

Parmi les six cavaliers auteurs d’un premier parcours vierge de toute pénalité, quatre ont réussi à réitérer leur performance, Vladimir Tuganov et Abdullah Alsharbatly ayant respectivement écopé de quatre et huit points aux commandes Hunter C (BWP, Cabrio van de Heffinck x Concorde) et Good Morning B (KWPN, Eldorado vd Zeshoek x Zandor Z) pour terminer sixième et dixième. Après eux, les quatre derniers à prendre le départ ont écrit un scénario d’anthologie sur la piste d’Abou Dabi. Amre Hamcho, Jörg Naeve, Abdullah Mohd Al Marri et surtout Bart Bles ont ainsi tous réalisé un double sans-faute et ont, à chacun de leur passage, abaissé un peu plus le chronomètre synonyme de victoire. Toujours en compagnie de Vagabon des Forêts (SF, Corofino x Richebourg), le vainqueur du Grand Prix CSI 3*-W d’Al Ain a franchi la ligne d’arrivée en 46"44, avant que le seul Allemand qualifié pour le second acte ne termine son parcours en 45"94 avec Benur du Romet (DSP, Balou du Rouet x Damour). Associé à Sama Dubai (HAN, Stakkato x Landcapitol), Abdullah Mohd Al Marri a ensuite abaissé le chronomètre de plus d’une seconde, concluant son parcours en 44"56. Pour autant, c’est finalement Bart Bles qui a mis tout le monde d’accord. Aux rênes de Kriskras DV (BWP, Cooper vd Heffinck x Kashmir van Schuttershof), qui ne s’était jusqu’alors jamais imposé sur la scène internationale, le Néerlandais n’a en effet eu besoin que de 41"23 pour boucler son second parcours, et a ainsi remporté l’étape Coupe du monde d’Abou Dabi.

Résultats complets