Réussir sa remise en selle après une longue pause

Études, grossesses, accidents ou changements de vie sont autant d’éléments pouvant provoquer une pause dans la pratique équestre. Si, dans la majeure partie des cas, la reprise est possible après plusieurs mois, voire plusieurs années d’arrêt, pas question de se lancer sans une préparation adaptée! Le point sur la question avec Jean-Marc Gentil, masseur-kinésithérapeute, et Guy Bessat, préparateur physique et mental.



Bien sûr, un arrêt de l’équitation pour cause de blessure ou de grossesse n’entraînera pas tout à fait le même protocole de préparation physique pour une reprise qu’une pause de plusieurs années pour manque de temps, par exemple. Monter à cheval n’est pas une activité anodine. Elle requiert, entre autres, souplesse, équilibre et tonicité. En fonction de la raison de l’arrêt, de son état physique au moment de la reprise et de ses objectifs, chaque cas est unique. Certains nécessiteront même un protocole et une expertise médicale. Pour autant, quelques lignes directrices peuvent être dégagées comme l’anticipation à l&r...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe