Julia Krajewski et Amande de B’Neville seront-elles encore plus fortes en 2022?

Sacrées championnes olympiques l’été dernier à Tokyo après avoir déjà signé une victoire exemplaire au CCI 4*-L de Saumur début mai 2021, Julia Krajewski et Amande de B’Neville formeront l’un des couples à battre cette année. Dans la perspective de championnats du monde que l’on annonce très sélectifs, mi-septembre à Pratoni del Vivaro, l’Allemande et sa Selle Français de douze ans devraient logiquement prendre part à leur premier CCI 5*-L fin avril ou début mai. À en croire la cavalière, le couple n’a pas encore atteint son zénith.



Julia Krajewski et Amande de B’Neville n’en sont peut-être qu’au début de leur période de gloire. Sacrées championnes olympiques en août dernier à Tokyo, au Japon, l’Allemande et sa jument Selle Français de douze ans par Oscar des Fontaines et une mère par Élan de la Cour, ont pourtant déjà atteint le Graal, pour le plus grand bonheur de Jean-Baptiste Thiébot, naisseur de cette crack made in Normandy, mais aussi de toute la filière du complet français, qui ne s’était jamais aussi bien distinguée que lors de ce rendez-vous planétaire (lire ici et ici).Au retour de Tokyo, Amande a naturellement goûté à quelques semaines de vaca...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe