Quand je serai grand(e), je serai champion(ne)

Pas toujours facile pour de jeunes cavaliers de saut d’obstacles de se faire une place parmi l’élite de leur discipline. Si le talent est indispensable, la transition vers le haut niveau dépend également de nombreux facteurs plus ou moins contrôlables.



Fidèle à sa tradition, le Saut Hermès, disputé pour la première fois au Grand Palais Éphémère, la semaine passée, proposait des épreuves réservées aux cavaliers de moins de vingt-cinq ans, appelés Talents Hermès. Laura Klein et Antoine Ermann ont ainsi eu l’opportunité de représenter la France. Créé pour offrir à ceux qui incarnent la relève la possibilité de s’aguerrir aux côtés des plus grandes stars de la discipline, ce CSI U25 accolé au CSI 5* offre une formidable fenêtre sur le très haut niveau. Bien sûr, pour la plupart des vingt concurrents sélectionnés, souvent issus de fam...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe