“Je suis heureuse que nous ayons un écrin digne de Weihegold pour ses adieux”, Isabell Werth

Isabell Werth et de sa merveilleuse Weihegold feront leur dernière danse ce soir à Leipzig, devant leur public, à l’occasion de la Reprise Libre en Musique de la finale de la Coupe du monde Longines, qu’elles ont déjà soulevée trois fois. À dix-sept ans, la fille de Blue Hors Don Schuffro va quitter les rectangles pour se consacrer à sa deuxième vie de poulinière.  



En quoi Weihegold vous a-t-elle le plus impressionnée au cours de leur carrière commune ?

La jument est imbattable en termes de fiabilité et de constance. Elle a dépassé cinquante fois les 80 % au niveau Grand Prix. Je peux compter sur une main les reprises dans lesquelles nous avons commis des erreurs au fil des ans.

Comment envisagez-vous la retraite de Weihegold ?

Je suis heureuse que nous ayons ici un écrin digne d’elle pour ses adieux. Il était important pour moi qu’elle puisse se présenter une fois de plus devant des tribunes pleines. C’est bien sûr formidable que cela puisse être lors d’une finale de Coupe du monde. J’espère que je réussirai la Libre, c’est l’exigence que j’ai envers moi-même : la montrer de manière optimale.

Et à quoi ressemblera la vie de retraitée de Weihegold ?

Elle va retourner chez son propriétaire et se consacrer à la reproduction. Elle a déjà d’excellents descendants qui sont nés par transfert d’embryon. Après Leipzig, elle sera gardée en forme et aura ensuite un poulain.

Qu’aimez-vous particulièrement ici à Leipzig ? 

Les conditions et le parcours sont excellents. C’était certainement un défi pour l’organisateur de mettre en place un tel événement après deux années de pandémie, il faut le reconnaître.

Comment planifiez-vous le reste de votre saison ?

Je vais me préparer et peaufiner les détails pour les championnats du Monde d’Herning avec Emilio et Quantaz. Superb devrait participer à quelques Grands Prix nous verrons pour la suite. Nous avons également procédé à quelques améliorations importantes dans l’écurie : il y a par exemple Joshua, un huit ans qui va participer au Petit Tour cette année. C’est un cheval spectaculaire, et pas seulement en raison de sa taille de 1,85m. Il pourrait être une option pour les Jeux olympiques de Paris. Il y a aussi So Unique, qui a maintenant sept ans et qui entrera probablement dans le Petit Tour au cours du second semestre. Il est parfait et a beaucoup de qualités.


Toutes les épreuves des finales des Coupes du monde Longines de saut d’obstacles et FEI de dressage, attelage et voltige sont retransmises en direct sur ClipMyHorse.tv.