“J’ai toujours su qu’Icaro pouvait être performant, mais pas aussi rapidement”, Charlotte Chalvignac Vesin (1/2)

Vice-champions de France l’an dernier et lauréats de la finale du Grand National, Charlotte Chalvignac Vesin et son expressif Icaro das Figueiras sont sans conteste l’un des couples à suivre du dressage français. Leur dernière saison, qui s’est déroulée sans fausse note, pourrait bien leur faire intégrer l’équipe de France des championnats du monde de Herning cet été, au Danemark, comme une première étape vers les Jeux olympiques de Paris 2024.



Comment abordez-vous ce début d’année 2022? J’aborde l’année plutôt sereinement car mon cheval de tête, Icaro das Figueiras (Lus, Epico das Figueiras x Unico SQT), a été performant dès sa première année au niveau Grand Prix et je sais que je peux me projeter avec lui, ce qui n’avait jamais été le cas pour moi jusqu’ici car je montais essentiellement des chevaux destinés au commerce. De fait, j’ai pu me consacrer à un travail hivernal, prendre mon temps et essayer de nouvelles choses. C’est un vrai changement pour moi! Vous avez réalisé une saison 2021 assez inattendue, conclue par deux victoires dans la finale du Grand National, o...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe