Michael Jung et Chipmunk gardent la tête du CCI 5*-L de Lexington

Michael Jung a conservé la tête du CCI 5*-L de Lexington à l’issue du cross, disputé hier soir aux États-Unis. Ayant signé l’un des trois parcours sans faute et dans le temps avec Fischer Chipmunk FRH, l’Allemand devance désormais l’Américain Boyd Martin sur Tsetserleg TSF et la Britannique Yasmin Ingham sur le Selle Français Banzaï du Loir.



Cette nuit aux États-Unis, Michael Jung a montré pourquoi il est un géant du concours complet en signant une performance parfaite qui lui a permis de maintenir son avance dans le CCI 5*-L de Lexington à l’issue du cross-country. Associé à Fischer Chipmunk FRH, l’Allemand a réalisé l’un des trois seuls sans-faute dans le temps, conservant son score de 20,1 points avant le test de saut d’obstacles, prévu ce dimanche. “Je suis très fière de mon cheval”, a déclaré Michael Jung au sujet du hongre bai Hanovrien. “Je suis absolument heureux. C’est un grand cheval, qui a beaucoup de talent, une grande qualité... Aujourd’hui, il s’est montré très puissant, courant vite sur le plat et sautant bien. Son cerveau était toujours connecté à moi. J’ai profité d’un sentiment formidable pendant onze minutes.”

L’un des deux autres “maxi” a été l’œuvre de l’Américain Boyd Martin et de son partenaire de longue date, le hongre noir Trakehner Tsetserleg TSF, qui sont remontés de la sixième à la deuxième place, avec 29,3 points. “Mon gars était super”, a déclaré Martin. “Nous nous entendons à merveille, ‘Thomas’ et moi. Nous avons évolué tout en douceur, et je n’aurais pas pu être plus heureux avec lui. Il en est à un stade de sa carrière où il connaît vraiment son métier, alors j’ai juste à bien le guider... Je suis très heureux de la façon dont il s’est comporté aujourd’hui.” Le dernier couple à rentrer sans faute dans le temps a été celui formé par l’Américain Phillip Dutton et le hongre Pur-sang Sea of Clouds, qui sont remonté de la trente et unième à la septième place (38,8).

Boyd Martin et Tsetserleg TSF.

Boyd Martin et Tsetserleg TSF.

© Allison Pezzack



“Un parcours difficile, mais agréable à monter pour moi”, Michael Jung

Yasmin Ingham, à peine sortie des rangs des jeunes cavaliers, a montré qu’elle était prête pour ce niveau en faisant galoper son Banzaï du Loir, qui effectue ses premiers pas au niveau 5*. La Britannique n’a concédé que 2,8 points de pénalité, passant de la quatrième à la troisième place après le cross (30,9). “Je suis ravie de la première performance de mon cheval à ce niveau. Il a été brillant dans toutes les combinaisons”, a déclaré la jeune femme au sujet du hongre alezan Selle Français appartenant à Janette Chinn et Sue Davies. “Le coffin est arrivé tôt et mon cheval était un peu vert, mais une fois cet obstacle franchi, il a foncé. C’est un cheval incroyable à monter, il a tout ce qu’il faut… C’est un rêve devenu réalité de venir ici et de nous en sortir comme ça.”

Le parcours de cross de Derek di Grazia a garanti que ce CCI 5*-L ne soit pas un spectacle de dressage, puisque seuls vingt-quatre des quarante-cinq couples au départ sont rentrés sans pénalité aux obstacles. Si l’on a vu des fautes sur tout le parcours, la combinaison du coffin, placée en 7, a été la plus influente de la journée. Certains couples, y compris parmi les plus expérimentés, y ont rencontré des difficultés. De plus, le temps imparti s’est avéré difficile à atteindre, même dans les conditions presque parfaites de cette journée. Pour autant, les trois premiers ont trouvé agréable leur périple autour du Kentucky Horse Park. “Le parcours n’était pas aussi dur que l’an dernier, donc j’ai été surpris que les premiers chevaux aient eu un peu de mal avec le temps et les obstacles”, a admis Martin. “Il y avait des questions difficiles, de grands sauts partout et beaucoup de galop. C’est un tracé assez vallonné”, a déclaré Michael Jung. “Je pense que c’était un parcours difficile, mais agréable à monter pour moi.”

Dans le Dubarry of Ireland Team Challenge, l’équipe germano-irlando-néo-zélandaise de Michael Jung, Joseph Murphy et Jonelle Price mène avec un score de 131,9, devant l’équipe britannique formée par Yasmin Ingham, Pippa Funnell, Sarah Bullimore et Leslie Law, avec un score de 136, et l’équipe américaine de Boyd Martin, William Coleman, Doug Payne et Tamra Smith, avec un score de 141,1. Suite et fin de ce CCI 5*-L aujourd’hui avec la seconde inspection vétérinaire des chevaux, puis l’atelier du saut d’obstacles. Hier, le cross a attiré le nombre record de 35.794 spectateurs, venus encourager les chevaux et les cavaliers.

Les résultats

Yasmin Ingham et Banzaï du Loir.

Yasmin Ingham et Banzaï du Loir.

© Allison Pezzack