Klervi Lefèvre-Bocher, du leadership mondial aux Mondiaux de Vérone

En ouverture de la saison 2020, Klervi Lefèvre-Bocher, trente-six ans, briguait le premier rang du classement mondial d’endurance pour la première fois de sa carrière. Une juste récompense pour la Bretonne, qui avait conclu une année 2019 couronnée de succès avec ses différentes montures, confiées par de multiples éleveurs et propriétaires en quête de valorisation. En dépit de la pandémie de Covid-19, le couple que Klervi Lefèvre forme avec Olivier Bocher, lui-même cavalier et entraîneur, a continué sur sa lancée, poursuivant une sélection en équipe de France en vue des championnats du monde de Vérone, cet été.



Chez Klervi Lefèvre, à la tête du classement mondial d’endurance le 1 janvier 2020 au titre de son année 2019, la passion pour l’endurance a fait son nid dès l’âge de onze ans. À l’époque, la jeune fille arpente déjà les parages du berceau familial de Perros-Guirec, station balnéaire située sur la côte de Granit rose des Côtes-d’Armor, et du centre équestre de Trégastel avec Uppsaca (PFS, Pallikare d’Anjou x Quincy), son premier poney, né en 1986. C’est son père, Richard Lefèvre, qui le lui a offert, déniché au club de la famille Fossey, où la jeune amatrice apprend les bases de l’équitat...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe