Patrice Delaveau, de retour sur le devant de la scène à Cabourg Classic

Patrice Delaveau a remporté la deuxième épreuve majeure du CSI 3* de Cabourg Classic, cet après-midi au cœur de l’hippodrome de la station balnéaire normande. Dans ce Prix Sotheby’s International Realty pays d’Auge, une Vitesse cotée à 1,50m, le Calvadosien a signé un superbe sans-faute avec Caschmir du Pomiez, laissant ses meilleurs concurrents à plus d’une seconde. Déjà très en forme hier, la Bretonne Margaux Rocuet et le Deauvillais Mathieu Billot se sont classés deux et troisième avec Dubaï du Cèdre et Baschung Courcelle.



Patrice Delaveau et Caschmir du Pomiez à la remise des prix du CSI 3* de Cabourg Classic

Patrice Delaveau et Caschmir du Pomiez à la remise des prix du CSI 3* de Cabourg Classic

© Aurore Mougeot

Sur la magnifique Piste des Tribunes de l’hippodrome de Cabourg, les cavaliers du CSI 3* de Cabourg Classic se sont affrontés contre la montre, et ont brillamment réussi à terminer le Prix Sotheby’s International Realty pays d’Auge, une Vitesse cotée à 1,50m, avant l’orage, alors que cette épreuve majeure avait débuté sous un franc soleil. Tant mieux pour le spectacle et pour le public, venu en très grand nombre cet après-midi. Sur un nouveau parcours de Grégory Bodo, soixante-dix couples ont tenté leur chance dans cette seconde qualificative pour le Grand Prix CWD de la ville de Cabourg, point d’orgue de cette deuxième édition. Un parcours sélectif composé de douze obstacles et quinze efforts, avec un triple, un double, un demi-tour pour se rendre sur le vertical 8 et un dernier oxer en bout de ligne qui a su causer du tort à de nombreux cavaliers.

En selle sur Caschmir du Pomiez (SF, Lando x Concorde), Patrice Delaveau a déjoué tous les pièges pour produire un tour parfait. De plus, le Normand a affolé le chronomètre, terminant son tour en 62’’76. “Je suis très content de Caschmir. C’était notre première épreuve à 1,50m”, a expliqué Patrice, le sourire au lèvre en sortie de piste. “Cela me fait vraiment plaisir, d’autant que cela fait longtemps que cela ne m’était pas arrivé. De fait, je ne me rappelle même plus la dernière fois que j’ai gagné une telle épreuve (en juin 2020 lors d’un CSI 4* disputé à Grimaud, dans le cadre de l’Hubside Jumping, ndlr)! Quand j’ai vu le parcours de Margaux, je me suis dit qu’elle garderait la tête. Franchement, je n’étais pas parti pour gagner. J’ai sauté le premier obstacle, mon cheval a coupé un peu le tournant et je me suis retrouvé avec une bonne distance en allant. Vu que tout s’est bien goupillé par la suite et que je sentais mon cheval en forme, je me suis dit que j’allais entretenir ce galop. Et cela a tenu jusqu’au bout. Sans le vouloir, j’ai fini avec une seconde d’avance sur Margaux. Franchement, c’était un bon jour!” 



Un podium 100% Français

Margaux Rocuet, pourtant ultra rapide avec sa fidèle Dubaï du Cèdre (SF, Baloubet du Rouet x Diamant de Semilly), a donc dû se contenter d’une très belle deuxième place. “C’est de bonne guerre”, a lancé la Bretonne au lauréat avant la remise des prix. Ce couple s’était déjà classé troisième à 1,45m lors du récent CSI 4* de Fontainebleau. Bien qu’elle ait fortement tutoyé le vertical défendant la sorte du triple, elle a bouclé son tour sans faute en 63’’78, soit un peu plus d’une seconde et demie de moins que le Deauvillais Mathieu Billot, troisième avec Baschung Courcelle (SF, Lamm de Fétan x Jazz Band Courcelle). Un nouveau podium pour ce couple, septième d’un Grand Prix CSI 5* en avril à Grimaud.

Le public a généreusement salué les dix-sept cavaliers qui sont venus à bout de cette épreuve à 1,50m. Le Britannique Guy Williams s’est invité dans le top huit, au milieu des Tricolores, associé à Rouge de Ravel (SF, Ultimo Van Ter Moude x Quouglof Rouge), au pied du podium. Camille Condé-Ferreira, très régulière en ce moment avec Bassano de Nantuel, a fini cinquième. Jules Orsolini, Félicie Bertrand et Philippe Rozier ont conclu cette épreuve aux six, sept et huitième places, avec Charlotte 198 (Holst, Casall x Carry 22), Dakar (KWPN, Douglas x Emilion) et Le Coultre de Muze (BWP, Presley Boy x Vigo d’Arsouilles). 

Demain, un riche programme attend le public et les cavaliers. La petite finale du CSI 3* à 1,45m sur la Piste des Tribunes, soutenu par Agglo Cabourg, ainsi que le Grand Prix du CSI3* à 1,50m, soutenu par la Ville de Cabourg et CWD. Chez les jeunes, la finale des six et sept ans se déroulera sur la Piste de la Dives, sponsorisé par respectivement Les Bignobles Bertrand Guindeuil et Galindo Trading. Margaux Rocuet, quatrième de la première qualificative et deuxième aujourd’hui, a pris la tête du Challenge du haras d’Authuit à Bilal Zaryouh, désormais deuxième. Pour rappel, le cavalier qui aura cumulé le plus grand nombre de points lors des concours organisés cette année par GRANDPRIX Events se verra offrir un poulain né cette année du haras d’Authuit.

Les résultats

Toutes les épreuves de Cabourg Classic sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv