Tous à Lamotte!

Depuis plusieurs semaines, sur les carrières et dans les manèges de très nombreux centres équestres à travers toute la France, on répète les gammes. Le grand jour approche! Ce jour que de nombreux cavaliers attendent avec impatience, excitation et parfois même, avec un peu d’angoisse: le Generali Open de France! Ils seront en effet plus de 15.000 cavaliers réunis pour les championnats de France Poneys, du 9 au 16 juillet, puis les championnats de France Clubs, du 23 au 30 juillet. Parfois décrié, ce grand rassemblement est pourtant un rendez-vous incontournable qui va bien au-delà du sport.



Lamotte-Beuvron. Pour les personnes éloignées du monde équestre, cette petite ville du Loir-et-Cher n’évoque sans doute pas grand-chose. Une sortie sur l’A71 au sud d’Orléans vers une ville autrefois traversée par l’ancienne Nationale 20 qui, longtemps, a mené les automobilistes de Paris vers l’Espagne. Le passé de cette commune d’environ 5.000 habitants fut plus glorieux. Les férus d’histoire savent sans doute que Lamotte bénéficia au XIXe siècle de la volonté de Napoléon III de faire de la Sologne un exemple agricole avec l’organisation de grandes manifestations et la création de fermes modernes. Évidemment, la cité sologno...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe