“Intégrer l’équipe de France serait un rêve, mais je ne me mets pas de pression”, Anouk Canteloup

Sacrée double championne d’Europe Juniors à Fontainebleau en 2018, Anouk Canteloup a débuté au niveau Pro Élite cette saison aux rênes de son fidèle Daniel del Impermeable, dit “Kway”, qui lui avait permis de monter sur la plus haute marche du podium bellifontain il y a quatre ans. Rencontrée à Vittel, où elle participait au Master Pro dans le plus haut label national, au soir de son test de dressage, la cavalière s’est livrée sur ses objectifs pour le futur, mais aussi sur les bénéfices retirés de ses expériences dans les milieux des courses et du dressage. Elle s’est également exprimée quant aux enjeux majeurs que représentent, pour le concours complet peut-être plus encore que pour les autres disciplines équestres, la sécurité et le bien-être animal. 



En mai, vous avez pris part avec votre fidèle Daniel del Impermeable à votre première Pro Élite, au Lion-d’Angers, où vous n’avez écopé que de 1,6 point de temps dépassé sur le cross et 6,8 pénalités, lors du concours hippique, où vous avez fait tomber une barre et dépassé le temps imparti de quelques secondes. Êtes-vous satisfaite de la performance que vous avez réalisée là-bas?Satisfaite, oui et non. Je suis super contente de l’aisance que mon cheval a montré sur le cross car la technique et la taille des obstacles ne lui posent pas de problème pour l’instant. Nous savons que son petit manque de vitesse peut un peu pêcher...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe