“Tokyo a été un échec personnel car on ne va jamais aux Jeux olympiques pour ce résultat”, Rodrigo Pessoa

S'il ne figure pas dans le quintette du sélectionneur Philippe Guerdat et du chef d'équipe Pedro Paulo Lacerda, Rodrigo Pessoa sera bien présent à Herning dans dix jours, au Danemark, pour épauler ses petits camarades brésiliens. Ayant désormais tourné la page de Jeux olympiques de Tokyo difficiles, où il avait accusé pas moins de vingt points dans la seule épreuve qu'il avait courue, le champion olympique d'Athènes regarde devant lui. Pour l'avenir, le Brésilien espère pouvoir compter sur Major Tom, un fils de Vagabond de la Pomme qu'il imagine devenir son cheval de tête dès l'année prochaine, et pourrait peut-être l'accompagner aux Jeux de Paris 2024... Entre confessions sur le passé et projections sur l'avenir, le multimédaillé a accepté de répondre aux questions de GRANDPRIX lors du Jumping international de Dinard.



Comment allez-vous et comment se passe votre saison extérieure?  Je vais très bien! Je suis venu en juin, avec mon épouse et mes enfants, des États-Unis pour passer l’été en Europe. J’ai disputé les très beaux CSI 5* de Knokke, le CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle, le CSI 2* de Megève, et j’irai au Longines Global Champions Tour de Londres dans quinze jours. Je profite du temps passé ici, et je coache également plusieurs élèves. Je suis heureux de pouvoir passer du temps en concours, de revenir ici en Europe et de revoir tout le monde après cette pandémie de Covid-19. Tout se passe très bien pour moi en somme!Vous avez récemment obtenu de bons ré...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe