Comment Charlotte Dujardin est devenue une icône

Après un peu plus de dix ans passés au plus haut niveau, Charlotte Dujardin a réussi un double exploit: non contente d’accumuler les performances sportives, la championne a réussi à moderniser l’image du dressage et à le populariser en dehors du monde équestre. Parvenue au sommet de sa discipline au prix d’un travail acharné, la cavalière a incarné, entre 2012 et 2016, la quasi-perfection au vu de ses performances aux rênes de l’inoubliable Valegro, mais n’en est pas moins toujours restée humaine, donc faillible.



Six médailles olympiques dont trois en or, cinq titres de championne d’Europe, deux de championne du monde et un total de cent onze victoires internationales: le palmarès de Charlotte Dujardin est à faire pâlir. Bien sûr, la Britannique est encore loin du colossal tableau de chasse d’Isabell Werth, que l’ancienne cavalière de Valegro décrit dans son autobiographie comme “l’une de ses héros”. “À bien des égards, Isabell a fait partie des cavaliers qui m’ont faite: rien ne semblait pouvoir l’arrêter”, y explique-t-elle. La détermination dont l’Allemande sait faire preuve dans les moments les plus importants n’est pas non plus une notion &eac...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe