Manon Moutinho, première de cordée inspirée

Première Française à remporter la Coupe du monde de voltige, en avril à Leipzig, Manon Moutinho a pris la tête du championnat du monde à l’issue du programme Imposé, cet après-midi à Herning, au Danemark. Elle est en passe de devenir un modèle pour les jeunes filles qui embrassent cette discipline sportive et artistique ô combien exigeante. De sa grand-mère à Gabriella Papadakis, elle évoque les femmes qui ont inspiré son parcours.



“Ce n’est pas un secret : en France, les voltigeuses ont toujours eu moins de réussite que les voltigeurs.” C’était vrai, jusqu’au début du mois d’avril dernier, quand Manon Moutinho est devenue la première Française à remporter la finale de la Coupe du monde… à laquelle elle participait pour la première fois. En ce samedi de printemps à Leipzig, en Allemagne, la voltigeuse s’est non seulement imposée en favorite, mais a aussi réussi à obtenir la rare note de 10 en artistique sur son programme Libre, devant Janika Derks, locale et habituée du circuit, et l’Américaine Kimberley Palmer. À vingt-cinq printemps, et au bout de quinze ann...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe