Victor Bettendorf coiffe Bosty au poteau à Grimaud

Épreuve reine de la deuxième semaine de compétition à l’Hubside Fall Tour, le Grand Prix CSI 4* Hubside Store présenté par Indexia est revenu au Luxembourgeois Victor Bettendorf, associé à Mr. Tac, cet après-midi à Grimaud, dans le Var. Devançant de quelques centièmes la fusée Bosty, associé à Ballerine du Vilpion, le vainqueur du Grand Prix CSI 2* de la semaine dernière, sur cette même piste, a ajouté une nouvelle victoire à son compteur au terme d’un barrage à quatorze.



Cinquante couples ont pris part au Grand Prix Hubside Store CSI 4* à 1,55m présenté par Indexia en ce dimanche après-midi. Le chef de piste espagnol Javier Trenor Chape leur a proposé un parcours de treize obstacles et seize efforts. Si ce tout initial a laissé certains champions à la porte du barrage, à l’image de l’Américaine Laura Kraut, pénalisée de quatre points avec Calgary Tame, de Nicolas Delmotte, fautant sur la sortie du triple avec Gravity LCH, ou encore du Britannique Harry Charles, fautif par deux fois avec Casquo Blue, il a permis à quatorze d’entre eux de se qualifier pour le barrage.

Dominant largement cette finale par le nombre de ces représentants, huit, la France a ouvert le bal avec Jeanne Sadran. En selle sur Dexter de Kerglenn, neuf ans, la jeune Toulousaine a réitéré son sans-faute, coupant la ligne d’arrivée en 43’’79. Le Suisse Steve Guerdat, lui aussi associe´ a` une jument de neuf ans, Is-Minka, a immédiatement abaissé le chronomètre a` 41’’08 avant que la Normande Pénélope Leprevost vienne se glisser à la deuxième position provisoire avec Bingo del Tondou (41’’59). L’Allemand David Will, parfait aussi et rentre´ en 41’’12, a passé à son tour devant les Tricolores.

Premier à passer sous la barre des 40’’, Roger-Yves Bost (39’’90) a replacé la France en tête grâce a` sa Ballerine du Vilpion. Plus rapide de quelques centièmes, Simon Delestre (39’’39) n’a pas pu éviter une faute de Tinka’s Hero sur l’ultime obstacle. Même sanction pour Olivier Perreau et GL events Dorai d’Aiguilly. Quatre points aussi pour Philippe Rozier et Prestigio LS La Silla. Huit points pour la Belge Zoe´ Conter et La Una. Dernière femme a` s’élancer dans ce barrage, la Suédoise Wilma Hellström s’est alors invitée a` la deuxième place provisoire grâce à un nouveau sans-faute (40’’36). Olivier Robert est, lui, rentré en 41’’76, accrochant la sixième place provisoire.

La victoire serait-elle française, italienne ou luxembourgeoise? Assurément pas Italienne, puisque le seul représentant transalpin, Lorenzo de Luca, a écopé d’une faute avec Copain du Perchet. Le Luxembourgeois Victor Bettendorf n’avait pas dit son dernier mot. Avec Mr. Tac, déjà vainqueur des Grands Prix CSI 4* de Bourg-en-Bresse et 3* de Cabourg et Royan, a battu le temps de référence de quarante-trois centièmes et repris les commandes de l’épreuve. Une pole position définitive puisque le dernier tricolore à s’élancer, Cédric Hurel, n’a pu accrocher qu’une très belle troisième place associé à Fantasio Floreval, ex aequo avec la Suédoise grâce à son barrage parfait bouclé en 40’’36.

“Ayant observé les premiers barragistes, je me suis inspiré des tracés de Bosty tout en essayant d’être un peu plus rapide”, explique Victor Bettendorf. “Le plateau de chevaux et cavaliers est toujours excellent ici, donc les chefs de piste doivent travailler dur pour nous départager. Les parcours sont au maximum des cotes, et le temps accorde´ est toujours court. Mais il faut bien cela! Gagner ici, devant une telle concurrence, est un immense plaisir. La semaine prochaine, je prendrai part au CSI 5* avec Mr. Tac, Simolo et Astuce de la Roque. Si tout va bien, Mr. Tac ne sautera qu’une épreuve avant le Grand Prix.”



Pénélope Leprevost gagne le Grand Prix CSI 2*

“En sortant de piste, je savais que je ne gagnerais pas”, avoue Roger-Yves Bost, meilleur cavalier français. “Je savais que j’avais perdu un peu de temps avant le mur car je n’ai pas osé tourner devant l’olivier. Ma jument est pourtant rapide et elle a très bien sauté aujourd’hui encore donc je suis satisfait de cette deuxième place. Le parcours était très bien construit, avec des obstacles aux cotes et un chronomètre un peu court mais sans piège. Je serai également présent le week-end prochain pour le CSI 5*, car nous sommes toujours très bien accueillis, puis j’espère pouvoir prendre part à quelques étapes de la Coupe du monde, comme celle de Lyon, mais nous avançons week-end après week-end.”

Plus tôt dans la journée, Pénélope Leprevost a remporté le Grand Prix 2* présenté par Hubside avec Vérité Une Prince. Quarante-cinq couples se sont élancés dans cette épreuve. Au terme d’un barrage à quatorze, la Normande s’est imposée avec Vérité Une Prince, devant deux autres tricolores, Nicolas Delmotte, avec Citadin du Châtellier, et Edward Levy, associe´ a` Confidence d’Ass. “Vérité est un crack. Elle a un mode d’emploi un peu spécial mais je l’adore. J’ai eu un coup de cœur pour elle dès le début. L’anecdote amusante est que c’est l’anniversaire de sa propriétaire aujourd’hui. Pour son anniversaire, elle est venue passer le week-end ici a` Grimaud, en famille. Le premier jour, j’ai commis une faute sur le numéro 3 et j’ai décidé d’abandonner. Hier, je me suis rendu compte que Vérité n’avait donc pas la possibilité de courir le Grand Prix puisqu’elle n’avait pas terminé un parcours. J’ai donc sauté l’épreuve à 1,35m en dernière minute pour rattraper ma bêtise, et je suis heureuse que cela ait permis d’offrir cette victoire en cadeau a` ma propriétaire!”

Tous les résultats
Tous les parcours de l’Hubside Jumping sont à revoir sur GRANDPRIX.tv

Revivez le barrage des vainqueurs