Ces champions ont brillé sous couleurs étrangères, mais ont été formés en France (1/2)

Jouissant d’une filière d’élevage renommée mais aussi de circuits de formation de haute qualité, la France est reconnue pour son savoir-faire en matière de production de chevaux de sport. Ainsi, nombreux sont les athlètes équins brillant sous couleurs étrangères à être passés en France pour effectuer leur formation. Focus sur quelques stars de saut d’obstacles qui ont fait leurs gammes en France avant de briller sous d’autres drapeaux…



“Un professeur doit croire à la valeur et l’intérêt de la matière qu’il enseigne comme un médecin croit à la santé”, disait Gilbert Arthur Highet, écrivain universitaire, critique intellectuel et historien littéraire américain aux racines écossaises. De la même manière qu’un professeur avec ses écoliers, le formateur – comme on appelle communément ce cavalier dont le métier est d’apprendre les bases à de futurs athlètes de compétition –, est indispensable à la filière équestre. Deuxième maillon de la production d’un cheval de sport, il est à la fois celui qui doit inculquer...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe