Les Grandes Semaines catalysent les plus grands rêves

Participer aux Grandes Semaines de l’élevage orchestrées par la Société hippique française offre souvent le droit de rêver au plus beau des destins pour son cheval ou son poney. Éleveurs, propriétaires et cavaliers partagent les mêmes espoirs avec, pour certains, le bonheur de les réaliser un jour.



Depuis mi-août et jusqu’au 9 octobre, la Société hippique française (SHF) organise ses traditionnelles Grandes Semaines de l’élevage, rassemblant les meilleurs jeunes équidés en lice pour des titres nationaux et/ou des ventes: les poneys du saut d’obstacles à Lamotte-Beuvron dans le cadre du Sologn’Pony, le chevaux de jumping et de hunter à Fontainebleau, les poneys et chevaux de concours complet à Pompadour, ceux d’attelage à Lamotte-Beuvron, ceux de dressage à Saumur cette semaine, et enfin les chevaux d’endurance la semaine prochaine à Uzès. Il y a quelques jours, le rassemblement de Pompadour a permis d’apprécier les performances de chev...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe