Marc Dilasser et Giulia Martinengo Marquet ne touchent plus terre à Grimaud

Comme hier, Marc Dilasser et Giulia Martinengo Marquet ont remporté les deux épreuves au programme du CSI 5* de Grimaud aujourd’hui dans le Var. Respectivement en selle sur Arioto*du Gèvres et Scuderia 1918 Calle Deluxe, le Normand et l’Italienne régalent l’Hubside Jumping de la qualité de leur équitation.



Déjà vainqueur hier de la première épreuve majeure du dernier CSI 5* prévu en 2022 à Grimaud, dans le cadre de l’Hubside Jumping, Marc Dilasser a persisté et signé cet après-midi sur la vaste arène de l’écurie du golfe de Saint-Tropez, dans le Var. Aux commandes cette fois-ci d’Arioto*du Gèvres, le plus Breton des Normands a gagné la plus belle confrontation du jour, cotée à 1,55m, à l’issue d’un barrage à douze. Parti en dernier, “Marco” a volé la vedette, et la première place, à l’Allemand Christian Ahlmann, deuxième sur Mandato van de Neerheide. Pénélope Leprevost et Texas ont fini en troisième position.



“Cette deuxième victoire est un moment fantastique”, savoure le quadragénaire. “Il faut en profiter lorsque les chevaux tiennent une forme comme celle-ci. Je remercie Henk Nooren (sélectionneur de l’équipe de France, ndlr) qui m’a offert l’opportunité de disputer tout l’été de superbes CSIO: Falsterbo, Hickstead, Dublin, Calgary. J’ai laissé mes chevaux souffler après ces concours de très haut niveau et ils arrivent à l’Hubside Jumping dans une forme incroyable! Je sens qu’ils ont pris une autre dimension. Au barrage, je suis parti le dernier alors que la tête était tenue par Christian Ahlmann. Arioto est naturellement très rapide. Henk m’a dit que je devais prendre un gros risque dans le double, et il est vrai que j’ai abordé ce double d’une façon plutôt risquée (sourire): le cheval a sauté l’entrée, sans même pouvoir voir qu’il y avait un oxer derrière. Mais nous nous connaissons par cœur, je lui fais confiance et le savais capable de me donner cet effort-là. Et une fois qu’il est lancé, plus rien ne l’arrête. Au tour initial, il a fait neuf foulées entre le premier et le deuxième obstacle; et au barrage, sept! Il a un galop incroyable. Dimanche, il sautera le Grand Prix du CSI 5*”, avec l’objectif que l’on imagine: la Marseillaise.



Très en verve aujourd’hui, les Bleus, certes dominants en nombre de concurrents, ont trusté toutes les autres places du top dix, exceptée la cinquième, glanée par le Belge Dominique Hendrickx et Floris TN. Saluons donc, dans cet ordre, les doubles sans-faute de Nicolas Delmotte sur Citadin du Châtellier, Margaux Rocuet avec Djibouti de Kérizac, Bruno Garez sur United Sunheup, Laurent Goffinet avec Atome des Étisses, Aurélien Leroy sur Croqsel de Blaignac, ainsi que le rapide tour à quatre points de Roger-Yves Bost et Ballerine du Vilpion.



Un peu plus tard dans l’après-midi, Giulia Martinengo Marquet a gagné une Spéciale en Deux Phases à 1,50m, seconde épreuve au programme ce jour dans le CSI 5* en selle sur Scuderia 1918 Calle Deluxe. Hier, ce couple avait déjà remporté une Vitesse à 1,45m. Le Turc Omer Karaevli et le Letton Kristaps Neretnieks ont complété le trio de tête avec Livingstone van het Peggershof et Palladium Kjv. La jeune Lara Tryba, vingt-quatre ans, qui vit son premier CSI 5*, a signé la meilleure prestation française en se classant septième sur Die Hard of Roses.

Au programme demain, une Spéciale en Deux Phases à 1,45m, puis une épreuve à barrage à 1,50m, avant le Grand Prix dominical, retransmis en direct sur GRANDPRIX.tv et commenté par Kamel Boudra et Michel Robert.

Les résultats de l’épreuve à barrage à 1,55m
Les résultats de la Spéciale en Deux Phases à 1,50m

Toutes les épreuves de l’Hubside Jumping sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv

Revivez le barrage de Marc Dilasser et Arioto