“J’aimerais beaucoup participer à la finale de la Coupe du monde”, Marie Valdar Longem

Dimanche, Marie Valdar Longem a réalisé un double sans-faute qui lui a offert la cinquième place du Grand Prix Coupe du monde d’Oslo avec Écho de Virton. La cavalière, qui aimerait beaucoup participer à la finale du circuit en avril aux États-Unis revient sur cette très belle performance, d’autant plus savoureuse qu’elle l’a réussie devant son public. Elle évoque également son fidèle Algorhythem, toujours présent au plus haut niveau à dix-sept ans, ainsi que de ses autres chevaux et de l’impact de l’actualité politique sur nos vies.



Dimanche à Oslo, vous avez terminé cinquième de l’étape inaugurale de Ligue d’Europe occidentale de la Coupe du monde Longines avec Écho de Virton (sBs, Vagabond de la Pomme x Grignoteur de la Fontaine) grâce à un double sans-faute. Quel sentiment vous a procuré cette très belle performance?C’était très spécial d’obtenir un si bon résultat dans un concours à domicile, devant ma famille, mes supporters et notre public. Dès le départ, je souhaitais engager Écho dans le Grand Prix dominical, et il s’en est vraiment très bien sorti. De plus, c’était la première fois que la Norvège comptait deux représentants...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe