“Le règlement des points de temps, je le comprends et le défends”, Grégory Bodo

Le 1er janvier, la Fédération équestre internationale (FEI) a modifié son règlement concernant les pénalités de temps. Une modification partiellement saluée qu’évoquent le chef de piste international 5* Grégory Bodo, le champion olympique Rodrigo Pessoa ainsi que le jeune Belge Gilles Thomas.



“Le temps est devenu un élément majeur pour ne pas dire crucial dans le jumping actuel. Je pense que la maîtrise du temps accordé est un aspect rattaché aux critères d’évaluation de la performance du couple formé par le cavalier et le cheval”, introduit Grégory Bodo, interrogé au sujet du temps accordé, de ses dépassements et des pénalités qui en découlent. “Outre l’ensemble de la gamme technique qu’il va conférer à un parcours de saut d’obstacles, le chef de piste doit définir un temps juste et faire également preuve d’adaptabilité en fonction du niveau de l’épreuve, mais aussi en tenant comp...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe