“Je me suis beaucoup remis en question cette année”, Laurent Goffinet

Si sa première victoire dans un Grand Prix 5* à Grimaud début octobre a été si savoureuse, c’est aussi parce que Laurent Goffinet vient de traverser une année 2022 en dents de scie, voire digne de montagnes russes, sur les plans sportif et personnel. À quarante-sept ans, le Normand semble avoir retrouvé toute sa confiance en lui ainsi qu'en son fabuleux Atome des Étisses après avoir connu une période de doute. Pour autant, le sympathique cavalier du haras de Lacke, qui s’attèle également à la formation d'un prometteur fils d’Armitages Boy, ne se laisse pas happer par l’euphorie du moment et semble vouloir rester lucide et concentré sur son programme. Entretien.



Comment allez-vous et comment se passe le début de votre saison indoor? Je vais très bien! Mon cheval de tête, Atome des Étisses (SF, Mylord Carthago x Quidam de Revel), a montré qu’il était en pleine forme au CSI 4* de Saint-Lô (terminant quatrième du Grand Prix à 1,55m le dimanche, ndlr) et commence à prendre l’habitude des concours indoor. Ma victoire à Grimaud (sa première dans un Grand Prix 5*, ndlr) n’a pas été un coup de chance. Je sentais que mon cheval revenait vraiment en pleine forme et il l’a confirmé! J’ai de très bonnes sensations. Quel bilan tirez-vous de votre saison extérieure, notamment du mythique CSIO 5* de Cal...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe