Jonelle Price couronnée à Pau, où Karim Laghouag est nommé Ballon d’Argent

Jonelle Price a remporté le CCI 5*-L de Pau cet après-midi en Béarn. En selle sur Grappa Nera, la Néo-Zélandaise a signé l’un des trois sans-faute à l’hippique. Pénalisé seulement d’une seconde de temps dépassé, Karim Laghouag s’est classé deuxième associé Triton Fontaine, devançant le Britannique Hector Payne sur Dynasty.



En début de semaine, certains observateurs avisés évoquaient à mots couverts l’éventualité d’une victoire de Jonelle Price dans les Pyrénées-Atlantiques. Après le succès de son époux Tim dans l’avant-dernier CCI 5*-L de l’année, disputé à Elkton, aux États-Unis, ce scénario s’annonçait plutôt excitant pour cavalière classée deuxième au classement mondial. Treizième à l’issue du dressage, la championne de quarante-deux ans a signé une jolie remontée lors du cross grâce à un parcours sans pénalité aux obstacles et seulement 1,2 point de temps dépassé.



Cet après-midi, il a fallu tout le talent et le sang froid qui la caractérisent pour résister à la pression de Karim Laghouag, auteur d’un parcours sans faute aux obstacles devant une foule enthousiaste à l’idée de célébrer un cinquième vainqueur français. Le tricolore s’est contenté d’une très belle deuxième place, signant le retour de son partenaire des JO de Tokyo, Triton Fontaine, dans une forme olympique. “Je suis ravi. Je viens à Pau depuis plusieurs années et je vois vraiment le concours se bonifier avec le temps. Il fait partie des meilleurs concours au monde, avec beaucoup de public, ce qui est très important pour notre sport et notre discipline. Pascal Sayous soigne vraiment ce public pour qu’il soit toujours présent. J’ai connu quelques déboires en début de saison, et c’est une belle revanche. Même si cela ne me rendra pas mon cheval Eton mort il y a deux semaines, cette victoire met du baume au cœur.”



Leader hier après le cross, le Britannique David Doel a failli empocher la victoire... mais une barre à terre sur l’ultime obstacle a ruiné ses espoirs, offrant la victoire à Jonelle Price. C’est la troisième victoire de Jonelle au niveau 5* et la première depuis 2018. “Je suis vraiment ravie. Avec Tim, nous avons désormais chacun notre version du trophée des Cinq Étoiles de Pau. Je suis très satisfaite de Grappa Nera. Le syndicat de copropriétaires de cette jument a été très patient car cela n’a pas toujours été simple avec elle. Ce week-end, elle a réussi trois bon tests. C’est toujours spécial de gagner un 5*. J’ai eu la chance d’en gagner deux à la suite en 2018 et maintenant celui-là!”

Karim Laghouag et Triton Fontaine se sont classés deuxièmes de ce CCI 5*-L.

Karim Laghouag et Triton Fontaine se sont classés deuxièmes de ce CCI 5*-L.

© Lucie Pécantet/Les Cinq Étoiles de Pau



Le Britannique Hector Payne, moins connu mais tout aussi talentueux, est monté sur la troisième marche du podium, une première pour lui dans un CCI5*-L. Outre Karim Laghouag, quatre autres français se sont classés au terme de ce week-end riche en émotions: Maxime Livio, septième sur Carouzo Bois Marotin, Luc Château, neuvième sur Viens du Mont, Jean-Lou Bigot, douzième avec Utrillo du Halage, et Régis Prud’hon, seizième avec Tarastro. “Quatre chevaux dans le top douze, c’est une très belle édition 2022! Je suis satisfait”, a déclaré Thierry Touzaint, sélectionneur de l’équipe de France. “Nous sommes passés à côté du dressage. Il y a encore du travail pour les chevaux présents à Pau. Nous espérions remonter après le cross, car nous savions que c’était leur point fort. Ce parcours difficile nous a énormément aidés à remonter au classement. L’hippique a également modifié ce classement. Karim méritait de gagner cette épreuve. Ce n’est pas passé loin. Dommage… La gagnante est une grande cavalière, qui a tout de même touché deux barres. C’est le sport! Le retour au plus haut niveau de Triton est très rassurant pour l’avenir. Je pense que nous pouvons encore compter sur lui. Nous avons pas mal de bons chevaux pour l’avenir. Cela nous fait un bon réservoir pour les championnats d’Europe du Pin l’an prochain.”



Quant aux Britanniques, ils ont placé six représentants parmi les seize premiers, dont trois dans le top six. À travers cette victoire, le couple Price a confirmé sa suprématie à la fois sur le concours complet mondial, Tim et Jonelle étant respectivement première et deuxième au classement mondial, et sur les Cinq Étoiles de Pau puisque Tim s’était imposé l’an passé. L’atmosphère paloise, riche de son incroyable public, et le fabuleux domaine de Sers constituent un écrin exceptionnel pour la promotion de ce sport où le fairplay et le respect des athlètes, chevaux comme cavaliers, passe avant tout. Avec plus de 40.000 visiteurs en quatre jours, les Cinq Étoiles de Pau ont confirmé leur place parmi les événements majeurs du calendrier mondial. La trente-troisième édition se tiendra du 26 au 29 octobre 2023.

Les résultats