La Marseillaise résonne deux fois à Vérone

Le CSI 5*-W de Vérone s’est ouvert de la meilleure manière qui soit pour la France aujourd’hui en Italie. Après la victoire de Lorenzo de Luca dans l’épreuve inaugurale, Julien Anquetin et Simon Delestre ont chacun leur tour fait retentir l’hymne français en s’imposant à 1,50m sur Cesus de Fougnard et 1,55m avec Dexter Fontenis.



Cocorico! Quelle entrée en matière pour les cavaliers français de saut d’obstacles au CSI 5*-W de Vérone, quatrième étape de la Ligue d’Europe occidentale Longines de la Coupe du monde. Si Lorenzo de Luca a ravi son public en remportant l’épreuve d’ouverture du concours, cotée à 1,45m, associé à sa Selle Français Dirka de Blondel, c’est bel et bien la France qui sort grande gagnante de cette première journée de compétition, qui se tient dans le cadre du Salon Fieracavalli, plus grand rassemblement équestre italien.



En effet, c’est la Marseillaise qui a retenti à l’issue de la deuxième épreuve cet après-midi, en l’honneur de Julien Anquetin et Cesus de Fougnard, hongre SF de dix ans, qui se sont imposés dans cette Vitesse cotée à 1,50m. Il y a eu deux abandons et deux éliminations parmi les quarante-quatre partants, mais quinze couples ont franchi le parcours de treize obstacles imaginé par le Transalpin Uliano Vezzani. Les Bleus ont trusté quatre des dix premières places. Avec un temps de 62’’48, Julien Anquetin, trente ans, a devancé Wilm Vermeir, le vice-champion de Belgique, et Joyride S, son étalon de treize ans (64’’14). Quatrième du classement mondial Longines des cavaliers, le Néerlandais Harrie Smolders s’est classé troisième avec Une de l’Othain, sa jument grise de quatorze ans (64’’31). Simon Delestre, lauréat l’an passé de l’étape italienne de la Coupe du monde et actuel septième au classement mondial, a terminé quatrième avec Iniesta V, suivi du Belge Nicola Philippaerts, cinquième sur Khan van de Kattevennen, de l’Irlandais Denis Lynch, sixième avec GC Chopin’s Bushi, tandis que, pour la France, Jeanne Sadran et Kevin Staut ont respectivement pris les sept et dixième places associés à Unforgettable Damvil et Scuderia 1918 Viking d’la Rousserie.

Julien Anquetin et Cesus de Fougnard.

Julien Anquetin et Cesus de Fougnard.

© Stefano Grasso/JV



Simon Delestre enflamme le public italien

Simon Delestre ne s’est pas arrêté en si bon chemin, remportant une brillante victoire avec Dexter Fontenis dans l’épreuve à barrage cotée à 1,55m qui a conclu les festivités du jour. Au total, quatorze couples se sont qualifiés pour une palpitante finale au chronomètre lors de laquelle la tête n’a cessé de changer de mains jusqu’à ce que le Lorrain mette tout le monde d’accord. L’Autrichien Gerfried Puck et Equitron Naxcel V ont mené la danse avec un sans-faute en 35’’95, avant que la Belge Zoe Conter et Dawa de Greenbay Z ne les dépassent en franchissant la ligne d’arrivée en 35’’47. Quatrièmes à partir, le Japonais Mike Kawai et Goldwin ont abaissé le temps de référence à 35’’28. Deux concurrents plus tard, Jur Vrieling a pris la main grâce à un super parcours de Comme-Laude W (35’’26). Le grand sourire du le Néerlandais en disait long sur sa satisfaction, mais il en restait encore huit et beaucoup d’émotions à venir.



Le public italien a accueilli Emanuele Gaudiano et Nikolaj de Music, sa jument de neuf ans, avec une grande clameur. Uliano Vezzani, leur a laissé fort à faire dans ce barrage, et la quatrième difficulté, un double vertical-oxer, a causé la perte de plusieurs personnes, dont l’Italien, qui a renversé le premier élément, dixième grâce à son chrono supersonique (34’’43). Le seul autre Italien ayant réussi à se qualifier, Lorenzo de Luca, a fait frémir les spectateurs avec sa Promise, sans faute et sautant de façon équilibrée. Vive et réactive tout au long du parcours, la jument de neuf ans a permis à l’ancien cavalier de Stephan Conter, tout sourire dehors, de signer un nouveau temps de référence (35’’24). Simon Delestre a changé la donne avec son hongre de neuf ans, coupant la ligne d’arrivée en… 33’’81! L’Espagnol Eduardo Álvarez Aznar et Full Option van’t Zand, sa jument de onze ans, ont réalisé l’avant-dernier tour le plus rapide en 34’’83, ce qui a relégué Lorenzo de Luca à la troisième place.



Cette année encore, Vérone réussit au jeune quadragénaire français. “C’est l’un de mes terrains de jeu fétiches!”, a déclaré Simon. “J’ai gagné deux fois le Grand Prix ici avec Hermès Ryan des Hayettes, en 2015 et 2021. Cette fois, je démarre sur les chapeaux de roue en remportant cette épreuve. Dexter Fontenis avait déjà concouru ici l’an dernier. Cette année, il s’est montré très compétitif, gagnant des Grands Prix CSI 3* à Oliva et 4* à Valkenswaard”, a-t-il rappelé. “Il est en constante progression. À l’avenir, il sera important pour moi”, a-t-il souligné. Au tour initial, Kevin Staut, Julien Anquetin et Jeanne Sadran ont lâché quatre points sur Cheppetta, Blood Diamond du Pont et Vannan, tandis qu’Edward Levy a abandonné sur Uno de Cerisy.

L’avenir proche, c’est demain, avec trois épreuves au menu: une Vitesse à 1,50m, un Winning Round à 1,55m, l’épreuve de charité Top Team, organisée en partenariat avec Scuderia 1918 et dont le but de sensibiliser le public à l’impact carbone de l’événementiel équestre et de la pratique de l’équitation. Entendra-t-on à nouveau la Marseillaise?

Tous les résultats

Toutes les épreuves du CSI 5*-W de Vérone sont retransmises en direct sur ClipMyHorse.tv