Un pari osé mais payant pour Daniel Bluman à Lexington

Le 5 novembre, Daniel Bluman s’est imposé dans l’étape de la Coupe du monde Longines de Lexington grâce à Ladriano Z. Au barrage, l’Israélien a dû prendre des risques pour s’imposer.



Avant le barrage de la Coupe du monde Longines de Lexington, samedi dans le Kentucky, Daniel Bluman n’avait pas prévu de prendre un tournant très risqué jusqu’au troisième obstacle, un mur fait d’arches et relativement impressionnant. En pleine action, son esprit de compétiteur a toutefois pris le dessus et l’Israélien a tourné très serré pour aborder cette difficulté. Son puissant Ladriano Z n’a eu que deux foulées pour jauger cet obstacle et le franchir sans faute, ce qu’il a réussi malgré une fraction de seconde d’hésitation. Ce tournant a mis le couple sur la voie de la victoire. “Le mur n°3 était un obstacle très, très difficile dans le barrage, parce que mon cheval craint ce profil d’obstacles”, a-t-il dit. “Mon plan était de ne pas prendre de gros risques, mais finalement, je l’ai fait !” Le duo a franchi les cellules d’arrivée du barrage imaginé par le Brésilien Guilherme Jorge 35”13 secondes.

Daniel Bluman est associé à son hongre de quatorze ans depuis plus de cinq ans et le couple a représenté Israël lors des Mondiaux de Tryon en 2018, des Européens de Rotterdam l’année suivante ainsi que des Mondiaux de Herning en août. La victoire de Lexington était particulièrement significative car le bai a connu une année blanche de compétitions en raison d’une blessure, entre 2020 et 2021. “Nous n’étions pas vraiment sûrs de ce qui allait se passer avec sa carrière”, a déclaré Daniel Bluman. “L’année dernière, il courait ici son premier Grand Prix à la suite de sa convalescence et a terminé troisième. Depuis, il a fait un assez bon chemin. Il ne concourt pas très souvent. Il a été plusieurs fois deuxième et troisième, mais ce soir, il a gagné. Je suis vraiment heureux qu’il puisse inscrire son nom au palmarès d’un concours hippique prestigieux”, s’est réjoui le lauréat. 

Pour les États-Unis, Nicholas Dello Joio et Cornet’s Cambridge ont accéléré jusqu’à l’ultime obstacle pour terminer deuxièmes en 35“47. Là encore pour les États-Unis, Hunter Holloway et Pepita Con Spita se sont placés troisièmes en 35“99.

Ayant également terminé deuxième à Washington avec Gemma W, Daniel Bluman s’est hissé à la deuxième place du classement général de ligue nord-américaine de la Coupe du monde Longines. Avec trente-sept points et la quasi-certitude de pouvoir s’élancer à la finale d’Omaha, dans le Nebraska, l’Israélien se place derrière l’Irlandais Conor Swail, qui compte quarante points. “Si je vais à la finale, j’irai avec Ladriano Z et Gemma W”, a fait savoir Daniel Bluman. Pour les États-Unis, Devin Ryan, deuxième de la finale en 2018 à Paris avec le jeune Eddie Blue, est troisième de la hiérarchie avec vingt-six points. Toujours avec son gris aujourd’hui âgé de treize ans, il s’est d’ailleurs placé quatrième samedi à Lexington. 

La ligue nord-américaine se poursuit à Toronto, au Canada, le 12 novembre 2022.  

Les résultats ici

Le classement général ici