Julien Épaillard à la poursuite du palmarès de Roger-Yves Bost

Si Julien Épaillard, vainqueur du cinquième Grand Prix Coupe du monde de sa carrière ce week-end au CSI 5*-W de Madrid, et le deuxième de cet hiver après son triomphe au CHI Longines d’Equita Lyon, fait logiquement les gros titres de la presse équestre depuis plusieurs mois, Roger-Yves Bost demeure encore le cavalier français en activité le plus titré. D’ailleurs, dans un long entretien paru en couverture du dernier numéro du magazine GRANDPRIX, le Barbizonnais a exprimé toute sa volonté de briller encore au plus haut niveau et de se projeter vers Paris 2024… et même peut-être au-delà.



Fin novembre, à l’occasion de l’étape de la Coupe du monde du CSI 5* de Madrid, Julien Épaillard et Caracole de la Roque ont à nouveau affolé le chronomètre, puisqu’ils ont franchi la ligne d’arrivée avec près de deux secondes d’avance sur l’Allemand Daniel Deusser sur Bingo Ste Hermelle. Un gouffre à ce niveau de compétition et d’excellence! Sur Eurosport, Jean-Marc Nicolas a récemment déclaré : “Si Julien ne fait pas de faute, il est imbattable. Il a une telle avance au niveau de la vitesse qu’il peut même parfois assurer, alors que ses adversaires sont obligés de prendre le maximum de risques”. Déjà vainqueur du...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe