On n’arrête plus Daniel Coyle!

Daniel Coyle a remporté la nuit dernière le premier des deux Grands Prix CSI 5* programmés en ce mois de décembre à Thermal, aux États-Unis. En selle sur Legacy, lauréate du récent Grand Prix Coupe du monde de Toronto, l’Irlandais de vingt-huit ans s’est imposé devant son compatriote Conor Swail, deuxième avec Nadal Hero & DB, et le Canadien Sean Jobin, troisième sur Darius.



Et une de plus! Daniel Coyle a célébré sa troisième victoire de l’année en Grands Prix internationaux de niveau 5* la nuit dernière à Thermal, à un peu plus de deux cents kilomètres à l’est de Los Angeles, en Californie. Actuellement classé quarante-troisième, l’Irlandais devrait progresser au classement mondial Longines des cavaliers, dont la nouvelle mouture devrait publiée cette semaine. Aux États-Unis, le cavalier de vingt-huit ans a gagné une épreuve cotée à 1,55m et dotée de 217.200 dollars, soit environ 207.000 euros, disputé sur un grand terrain en herbe très prisé en Californie.



Aux commandes de Legacy (Z, Chippendale x Bon Ami), jument de douze ans propriété d’Ariel Grange, Daniel Coyle a survolé le parcours initial, puis celui du barrage, arrêtant le chronomètre à 35’’13. Un temps canon que même son compatriote Conor Swail, révélation de l’année, n’a pu égaler. En selle sur Nadal Hero & DB (BWP, Kannan x Polydor), le cinquième mondial a dû se contenter d’une deuxième place après avoir franchi la ligne d’arrivée en 38’’33. Le Canadien Sean Jobin, associé à Darius (KWPN, Warrant x Calvados), s’est hissé à la troisième place en assurant son barrage (43’’68). En selle sur Truman (ex-Virtuose Breil, SF, Mylord Carthago x Kolibri), la Canadienne Amy Millar a concédé huit points au barrage, terminant au pied du podium.



“Legacy a été phénoménale depuis que nous l’avons achetée”, salue Daniel Coyle. “Nous l’avons eue quand elle avait huit ans et je l’ai préparée à devenir une jument de championnat. Après les Mondiaux de Herning cet été (dont l’Irlande a pris la quatrième place, ndlr), nous avons un peu changé nos plans et décidé qu’il était peut-être temps d’essayer de gagner quelques Grands Prix. Legacy a douze ans et ne cesse de progresser. J’apprends à mieux la connaître à chaque saut. Je ne peux dire que de bonnes choses sur elle. Je suis vraiment, vraiment chanceux qu’Ariel Grange l’ait achetée pour moi.”



Un peu plus tôt dans la journée, Daniel Coyle avait déjà remporté une épreuve à Tour Gagnant cotée à 1,50m avec Ivory TCS. L’Irlandais avait alors pleinement profité du règlement de ces épreuves, où l’on qualifie les dix meilleurs couples du tour initial pour une seconde manche, où les scores sont remis à zéro. Pénalisé de quatre points au premier acte, certes bouclé dans un temps supersonique, le couple a signé le meilleur chronomètre au second, si bien qu’il s’est donc imposé. Même causes et mêmes effets pour l’Américain Kyle King, deuxième avec Etalon. Créditée d’un prudent sans-faute puis d’un clear round rapide, mais moins que ces deux Messieurs sus-mentionnés, l’Américaine Lillie Keenan a dû se contenter de la troisième place avec Agana van het Gerendal.

Les résultats du Grand Prix
Les résultats du Winning Round à 1,50m

Revivez les meilleurs moments de ce Grand Prix