Quelques clés pour améliorer les interactions sociales des étalons

Parfois réputés agressifs ou difficiles à manipuler, les étalons font l’objet de nombreuses idées reçues. En écurie, ils sont souvent tenus à l’écart de leurs congénères et parfois privés de contact sociaux. Pourtant, des études démontrent que l’isolement social des chevaux entiers représente un facteur de stress important pouvant affecter négativement leur bien-être et leur comportement. 



Alors qu’à l’état sauvage les étalons vivent en troupeau, la vie en écurie implique généralement de les séparer partiellement des groupes sociaux, d’abord en raison de la nécessité de contrôler la reproduction. Néanmoins, les chevaux entiers font encore l’objet de préjugés tenaces : dans bon nombre d’écuries, ils sont tenus à l’écart de l’ensemble de leurs congénères et privés d’interactions sociales car jugés trop agressifs, voire dangereux. Souvent hébergés en box, ceux qui sortent régulièrement ne jouissent pas toujours de compagnie, de crainte qu’ils ne risquent ou inf...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe