Maxime Livio et Boleybawn Prince, maîtres incontestés du cross indoor de Saumur

Hier, la piste du Grand Manège de Saumur a accueilli sa traditionnelle épreuve du cross indoor à l'occasion des Journées du complet. Rompus à l'exercice, Maxime Livio et Boleybawn Prince s'y sont offert leur quatrième victoire consécutive devant François Pons et Julie Simonet, respectivement associés à Vénus de Bordenave et Sursumcord’or.



Ce samedi 21 janvier, les 14e Journées du complet organisaient au sein du site de l’IFCE leur traditionnel cross indoor sur la piste du Grand Manège. Malgré une météo proche des 0 degré, seize cavaliers, venant de France et d’Espagne, se sont alignés au départ pour le plaisir d’un public toujours enthousiaste face à ce type d’événement. La compétition –à dimension internationale cette année grâce à la présence de l'Espagnol Albert Hermoso– a bénéficié de l'expertise des chefs de piste Didier Dhennin et Philippe Mull et alliait, comme le veut le format, des obstacles de cross pur avec des éléments typiques de concours hippique incitant à de franches galopades à enchaîner avec des options serrées. Au total, seize obstacles pour vingt-deux efforts étaient à franchir en moins de 99 secondes.
Évoluant crescendo au fil de l’épreuve, l’ambiance était soutenue par une musique entraînante et un public sollicité par le speaker pour encourager les cavaliers tout au long de leur parcours. Une sympathique intervention de chaque concurrent à sa sortie de piste permettait d’obtenir quelques informations sur le parcours, ainsi que de connaître le ressenti de chacun. Le tracé s’est finalement révélé assez pointu, puisque seuls Maxime Livio et François Pons sont parvenus à effectuer un sans-faute sans être pénalisés par le temps.

Tenant du titre et très en forme ces dernières semaines, Maxime Livio a remporté hier soir son troisième cross Indoor de la saison hivernale, associé à son fidèle Boleybawn Prince (x Colin Diamond), âgé de dix-neuf ans, qui, particulièrement réactif, a semblé maîtriser parfaitement son sujet. Le couple s’est permis quelques options risquées, ainsi que de belles galopades ayant contribué à faire la différence avec les autres concurrents. “C’est une grande chance d’avoir un cheval comme lui pour participer à ce type d’épreuves ! Il me met la pression et il faut que je sois bon…”, a déclaré Maxime Livio à propos de son partenaire. “Je suis particulièrement heureux d’avoir gagné ici, à domicile, devant mes enfants et mon équipe. C’est la meilleure manière de démarrer 2023 !” Interrogé également sur la programmation de sa saison, le gagnant a expliqué que Boleybawn Prince allait être utilisé pour la qualification aux Jeux Olympiques de la Thaïlande, en juin, qu’il allait être préparé dans cet objectif. Le couple sera tout de même présent à Bordeaux, début février et le cheval débutera la saison extérieure lors du CCE 3* de Saumur. Au sujet de ses objectifs de la saison à venir, Maxime Livio explique : “J’aimerais emmener Api du Libaire aux championnats d’Europe cette année. Il arrive à maturité, je dois donc effectuer un bon début de saison pour le roder. En parallèle, Caruso participera à quelques CCE 5*. Si tout va bien, j’aimerais qu’il commence sa saison à Lexington, aux USA. Pour cinq ou six de mes chevaux, c’est aussi une année très importante, car j’ambitionne de les qualifier pour les Jeux de Paris. Dans le lot, certains sont d’une qualité dont je pense ne jamais avoir encore disposé ! Ils sont déjà très performants au niveau 3*, mais il faut qu’ils commencent à concourir en CCE 4*, tout en se maintenant en bonne forme. J’aborde donc la saison dans l’idée de doser au mieux le travail de ces chevaux.”

Entré en piste en tout début d’épreuve sur la jument de sa sœur, Vénus de Bordenave, François Pons a signé un sans-faute et ainsi fait peser la pression sur ses concurrents. Affichant une franche détermination, le cavalier a pu compter sur une jument réactive qui lui a permis de franchir la ligne d’arrivée suffisamment à temps pour monter sur la deuxième marche du podium. La troisième place est revenue à Julie Simonnet et son complice de toujours, Sursumcord’or, malgré un peu de temps dépassé. La cavalière a confié souhaiter faire concourir son bai aux 5 étoiles de Pau cette année pour lui permettre de finir en beauté sa carrière commencée avec elle en amateur 3. 
Au pied du podium, l’Espagnol Albert Hermoso et Keenabout Wonderland Z ont été suivis par Joséphine Heteau et Vif d’Or Lili.

Outre le sport, le spectacle offert par cette nouvelle édition du cross indoor de Saumur aura magistralement illustré la thématique des “retour aux fondamentaux” structurant ces Journées du Complet pour les spectateurs présents.

Les résultats ici.