“Mes maîtres ont été les chevaux! C’est d’eux que j’ai le plus appris”, Franke Sloothaak

On ne croise pas Franke Sloothaak tous les quatre matins. Retraité du haut niveau depuis une dizaine d’années, l’Allemand d’origine néerlandaise n’en demeure pas moins une légende du saut d’obstacles. Sacré champion olympique par équipes en 1988 avec Walzerkönig et 1996 sur Joli Cœur, médaillé d’or par équipes et de bronze individuel aux Jeux équestres mondiaux de 1998 avec ce même cheval, quatre ans après son double triomphe à La Haye sur Weihaiwej, le cavalier a tout gagné, avec un style qui a contribué à moderniser l’équitation germanique. Entraîneur sollicité dans le monde entier, celui qui fêtera ses soixante-cinq ans le 2 février se concentre désormais sur des élèves capables de l’accueillir non loin de chez lui, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Enfin, peut-on parler d’élève quand il s’agit de champions de la trempe de Ludger Beerbaum? Il est également très impliqué au sein de l’Académie des Jeunes Cavaliers (YRA en bon anglais). Mi-novembre à Saumur, il a été l’invité d’honneur du Forum de celle-ci, organisé en partenariat avec l’Institut français du cheval et de l’équitation, transmettant avec passion ses connaissances et son savoir-faire. Il s’est aussi prêté avec malice au jeu des questions-réponses. Voici la deuxième partie de cet entretien.



La première partie de cet entretien est à (re)lire ici.Parmi les jeunes que vous entraînez, suivez ou observez, qui sont les prochains Daniel Deusser, Ludger Beerbaum ou Philipp Weishaupt?Je ne connais pas tous les jeunes qui aspirent à performer au plus haut niveau, mais je citerai Richard Vogel (âgé de vingt-cinq ans et vainqueur en novembre du Grand Prix Coupe du monde Longines de Stuttgart avec United Touch S et deuxième dimanche dernier de l’étape de Leipzig avec Looping Luna, ndlr). Il est extrêmement motivé, comme un guerrier serrant un couteau entre ses dents. Il est toujours à 100% et gagne beaucoup d’épreuves.Gerrit Nieberg, flamboyant vainqueur du Grand Prix CSIO 5* d’Aix-la-Chapel...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 4,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe