La folle année 2022 de Julien Épaillard en chiffres (2/3)

Auteur d’une année 2022 aussi époustouflante qu’historique, au cours de laquelle il a gagné pas moins de soixante-seize épreuves internationales, dont les étapes de la Coupe du monde Longines de Lyon et Madrid, Julien Épaillard a sans aucun doute vécu les douze plus beaux mois de sa carrière, récompensés notamment par une place de numéro trois mondial. Un tel exercice comptable méritait bien un décryptage, sport et statistiques faisant bon ménage. Voici donc des chiffres, beaucoup de chiffres, et des lettres pour les accompagner.



À quel point Julien Épaillard est-il redouté ?

La première partie de cet article, publié dans le magazine GRANDPRIX, est aussi en ligne ici.“Si Julien est au barrage, il est imbattable. C’est le cavalier le plus rapide au monde !”, sourit son ami et adversaire belge Jérôme Guéry, tandis que leur camarade Simon Delestre a abondé dans ce sens le 27 novembre dernier, lorsqu’il terminait troisième de l’étape madrilène de la Coupe du monde Longines avec le fabuleux Cayman Jolly Jumper (SF, Hickstead x Quincy) : “Je pense que j’ai terminé à la meilleure place possible aujourd’hui car lorsque Julien est sans faute, il est juste imbattable. Je suis donc le premier perdant(face à l’Allemand Daniel Deusser, deu...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 5,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe