“J’aimerais beaucoup pour Olivier Perreau que cela tienne jusqu’au bout”, Grégory Wathelet

Après avoir déjà analysé et livré ses impressions sur l’épreuve de Chasse, Grégory Wathelet a attentivement suivi la deuxième qualificative des championnats d’Europe de saut d’obstacles, hier à Milan. Consultant de GRANDPRIX.info pour ce grand rendez-vous, le Belge est évidemment déçu de la défaite de son pays, qui a terminé aux portes de la finale par équipes de cet après-midi. Éleveur lui-même sous l’affixe de la Marchette, le Liégeois souhaite un beau résultat final au Rhônalpin Olivier Perreau et à sa jument fait-maison Dorai d’Aiguilly*GL events.



Quelle est votre impression générale sur la deuxième qualificative et première manche de l’épreuve par équipes qui s’est déroulée hier à Milan?Je n’ai pu réellement suivre qu’à partir du passage des équipes (les vingt-cinq cavaliers concourant en individuel se sont élancés les premiers, ndlr), donc j’ai raté quelques cavaliers. À l’écran, le parcours semblait naturellement plus sérieux que la veille, avec des cotes bien plus imposantes. C’était une vraie première manche d’épreuve par équipes de championnat! Pour autant, cela n’avait pas l’air infranchissable non plus et il n&rsqu...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 5,90€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe