Et si 2024 était (enfin) l’année olympique de Hans-Dieter Dreher?

Hans-Dieter Dreher a remporté la première épreuve majeure du CSI 5*-W de Bâle hier soir aux Halles Saint-Jacques. En selle sur le tout bon Cous Cous 3, l’Allemand, établi à quelques encablures de la cité suisse, a infligé une authentique fessée à la concurrence, devançant de plus de deux secondes le Suédois Henrik von Eckermann, deuxième sur la très vive Iliana, et de quatre secondes le Français Kevin Staut, troisième avec Beau de Laubry. L’occasion de mettre en lumière un cavalier dont le talent n’a d’égal que la discrétion et la modestie, mais qui n’a pourtant jamais encore eu sa chance dans un grand championnat. Et si 2024 était “SON” année?



Hans-Dieter Dreher ne pouvait pas mieux commencer l’année. Hier soir, l’Allemand s’est adjugé la première épreuve majeure du CSI 5*-W de Bâle. Ce CHI-W, étape des Coupes du monde Longines de saut d’obstacles et FEI de dressage et hôte de la finale de la coupe du monde de voltige, ne cesse de prendre de l’ampleur. Et ce n’est pas pour déplaire à ce sympathique et timide quinquagénaire, établi de très longue date au haras Grenzland, en la commune allemande d’Eimeldingen, à quinze kilomètres au nord des halles Saint-Jacques, où se déroule traditionnellement le premier grand concours de l’année équestre.Trente-neuf couples s...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous pour 6,99€ par mois sans engagement
  • Accédez à tous les contenus payants de GRANDPRIX.info en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe

Retrouvez HANS DIETER DREHER en vidéos sur
Retrouvez ELYSIUM en vidéos sur