Les ventes aux enchères Extra Horses s’associent au Jumping international 3* de Megève

Après trois éditions réussies effectuées aux portes du CSI5* de Genève, en décembre, le label Extra Horses, dont la qualité de sélection a su prouver le talent de ses brillantes pépites, ouvre un nouveau chapitre avec une édition d’été qui aura lieu le 12 juillet 2024, lors du CSI3* de Megève. Rencontre avec Nicolas Tayol, initiateur du Label Extra Horses.



GRANDPRIX : La Summer Edition Extra Horses s’ajoute à celle d’hiver, qui se déroule à Genève. Pourquoi avoir choisi d’intégrer ce nouveau concours dans votre parcours ?

Nicolas Tayol : Le CSI3* de Megève est un concours incontournable pour notre région (la structure de valorisation et de commerce de chevaux de Nicolas Tayol est située en Haute-Savoie, à la frontière suisse, ndlr). C’est un concours de montagne rare et précieux, qui draine beaucoup de cavaliers français, suisses, mais aussi de nombreux pays plus lointains, donc un nouveau public à atteindre. De plus, les écuries de Charlotte et Mark McAuley – La Tuilière (qui font partie des quinze professionnels qui composent le réseau Extra Horsesndlr) ont également tissé un lien avec ce concours. L’espace VIP de ce dernier peut accueillir quatre cent personnes, et les chevaux à la vente disposeront d’une quinzaine de boxes. Une vente à mi-année est intéressante et complètera sans nul doute l’édition d’hiver.



GRANDPRIX : Pouvez-vous nous parler de votre système de recherches de chevaux ?

Nicolas Tayol : Nos quinze professionnels (Ludger Beerbaum, Grégory Wathelet, Virginie Coupérie-Eiffel, Philipp Weisshaupt, etc., ndlr) sont très actifs tout au long de l’année. Nous sommes à l’écoute des opportunités et nous mettons également en place différentes journées « Training and Trading », où nous offrons un cadre aux propriétaires et éleveurs qui souhaitent nous proposer des chevaux pour la vente (Extra Horses prospecte des chevaux modernes et destinés à sauter au minimum 1,45m, ndlr). Au début, nous avions peu de propositions, désormais nous en comptons une centaine au cours des quatre derniers mois ! Nous en avons sélectionné douze à l’heure actuelle, et nous prévoyons de proposer une collection de quinze lots – des chevaux de trois à huit ans, des poulains et des embryons. 



GRANDPRIX : La sélection est très pointue ! À quel genre de chevaux peut-on s’attendre ?

Nicolas Tayol : Nous ciblons des chevaux capables d’évoluer à haut niveau ou de faire plaisir à des Amateurs éclairés. Outre son modèle, ses qualités physiques, sportives et sa validation vétérinaire, chaque cheval est étudié selon son historique de sorties en compétition, son comportement et sa facilité au quotidien. Avec le recul de nos trois ans d’existence, nous avons compulsé nos statistiques et avons noté avec plaisir que les chevaux vendus au cours de nos éditions tiennent leurs promesses sportives. Ainsi, en 2021, 84% des treize chevaux ont fait leurs preuves sur la scène internationale ; en 2022, 80% des vingt chevaux vendus ont cumulé les succès en compétition ; en 2023, sur seize chevaux âgés de cinq à huit ans, 81% avaient déjà marqué les esprits dans les compétitions internationales. Les chevaux issus de nos ventes sont encore plutôt jeunes pour les CSI5*, mais nous pouvons déjà avancer Casalletto (niveau 4* et 5* à 1,55m), Be Magic Cornet (1,45m), Galilée (gagnante en 3* et Coupe des nations Jeunes Cavaliers), Cayman de Poteau (1,60m avec Jessica Springsteen), Ellie de Chasnay (1,50m), ou encore Kyra Rosa (Championne de France Pro1 et vainqueur en 1,45m avec Alexandre Fontanelle). 

Plus d’infos :
Summer Edition Extra Horses 

Si vous recherchez un cheval au potentiel EXTRAordinaire, le label Extra Horses pourrait très bien être la réponse ! De même, si vous avez un cheval à vendre, Extra Horses pourrait bien être votre meilleur allié...
Les prochaines dates importantes : journées « Training and Trading » en Normandie le 4 juin et aux écuries de Gregory Wathelet le 25 juin. 

Contact : 
Nicolas Tayol: +33 6 23 14 70 37
[email protected]