Scott Brash : “J'ai tout misé sur la grande foulée de mon cheval”

Voici la réaction de l'Écossais Scott Brash après sa victoire dans le Grand Prix 4* de Grimaud avec Hello Jefferson :

“Je suis ravi et enchanté du travail de Jefferson! C’est vraiment un cheval exceptionnel, particulièrement puissant. Cela a pris un certain temps pour que l'on se mette ensemble, mais désormais, je pense que nous formons un vrai couple qui fonctionne. Nous évoluons ensemble depuis deux ans, mais il nous a bien fallu plusieurs mois avant de réellement former un couple. Mais il est brillant et très intelligent. Il n’y a eu que sept barragistes ce soir, mais je tiens vraiment à féliciter le chef de piste qui a fait un super travail. Son rôle n’était pas simple avec l’extraordinaire plateau avec lequel il devait composer : il n’y avait pratiquement que des cavaliers et des chevaux que l’on croise habituellement sur des CSI 5*. Il lui fallait alors proposer un parcours de niveau 5*, sans quoi il y aurait eu vingt sans-faute au premier tour, ce qui n’est pas souhaitable. Donc vraiment, bravo à Andrea Colombo : ses parcours étaient justes pour les chevaux, et il y a eu des fautes sur tous les obstacles. J’avais regardé le barrage d’Edward Levy, parti en numéro 1. Sa jument a une foulée très rapide mais qui m’a semblé plus courte que celle de Jefferson. J’ai donc tout misé sur la grande foulée de mon cheval pour enlever une foulée avant le dernier obstacle. Il est possible d’ailleurs que j’en aie enlevées d’autres sur le parcours. 

C’est le deuxième Grand Prix 4* que je remporte ici à l’Hubside Jumping. J’adorerais accrocher à mon palmarès le Grand Prix du CSI 5* de la semaine prochaine! Sadri Fegaier a fait un travail d’organisateur exceptionnel. Les avis sont unanimes parmi les cavaliers et nous lui sommes tous très reconnaissants (pour cause, le patron du haras des Grillons est le seul organisateur à avoir maintenu des CSI 5* extérieurs cette année, ndlr). Le Grand Prix en nocturne ce soir nous a rappelé à tous cette atmosphère si particulière que nous aimons tous. C'était vraiment sympa. Je crois que nous en avions besoin.”